Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Federal-Mogul revendique son statut de multispécialiste

Olivier Legrand, vice-président Aftermarket Europe.

Federal-Mogul revendique son statut de multispécialiste

Pour son retour sur Equip Auto, Federal-Mogul a affirmé son positionnement de bouquet de marques.

Ferodo, Champion, Beru, Moog, Wagner, Duron, Payen et les autres, toutes les marques ou presque de l’équipementier américain étaient au rendez-vous d’Equip Auto, et toutes portaient le message de spécialiste dans leur métier. Olivier Legrand, vice-président Aftermarket Europe (y compris Russie, Turquie et Afrique saharienne) le précisait d’entrée : “Federal-Mogul est multispécialiste, c’est assez rare pour être signalé, toutes les gammes sont travaillées avec le même taux d’investissement, en R&D et en développement, et comportent des programmes spécifiques.” D’où découlait une pluie d’informations sur la plupart des marques, à commencer par Ferodo qui présentait, en première monte, sa nouvelle plaquette de frein, appelée Ferodo Eco-Friction, en ceci qu’elle ne comporte pas ou presque pas (selon les modèles) de cuivre. Une innovation ayant nécessité plusieurs années de R&D, et qui s’invite chez Mercedes et Audi. Rappelons que Ferodo est sur le freinage la marque Premium du groupe, qui domine le marché en rechange, suivie par Wagner pour le milieu de gamme et Duron pour l’entrée de gamme. Ces trois niveaux de prix, qui ne donnent pas droit aux mêmes services et spécifications (“Les réseaux qui vendent du Premium ne sont pas les mêmes que ceux qui vendent de l’entrée de gamme”), attestent de la volonté de l’équipementier de répondre aux attentes du marché, tout en luttant face à la concurrence sur les différents segments. Multispécialiste et multi-segment, cela nécessite un soutien de poids auprès des acteurs. C’est pourquoi, Federal-Mogul a lancé sur Equip Auto son programme d’e-learning F-M Campus, quand Jérôme Gendre, patron de la France, du Benelux, de la Grande-Bretagne et de l’Irlande, rappelait l’importance de la présence commerciale, soit une dizaine de personnes en France, épaulant distributeurs et plates-formes régionales.

Freinage, pièces de châssis et technologie moteur au menu de F-M Campus

Freinage, pièces de châssis, technologie moteur constituent les trois premières grandes familles de produits envisagées dans ces modules de formation en e-learning, sur un site dédié, gratuit et accessible à tous (ou presque), www.fmcampus.eu. Ce programme européen, disponible en 12 langues, a bénéficié d’un vrai lancement auprès de 800 réparateurs consultés lors d’un “road-show” avec leurs distributeurs, destiné aussi à promouvoir les produits de Federal-Mogul. “Il s’agit de lutter contre le manque de temps, les difficultés de déplacement, les obligations des uns et des autres, qui empêchent les techniciens de se former, commente Olivier Legrand. Avec F-M Campus, chacun se connecte quand il en a le temps et suit sa formation technique à son rythme, qui sera sanctionnée par un diplôme.” Trois niveaux par application “Introduction”, “Base” et “Expert” sont à la disposition des réparateurs, qui devront montrer patte blanche, notamment pour le troisième. Il ne s’agit pas, en effet, d’apprendre à l’automobiliste à intervenir sur son véhicule, mais de soutenir les réparateurs dans l’acquisition de savoir-faire techniques et plus si affinités. “Dans l’apport de services concrets, nous voulons aller au-delà du support technique. Nous voulons aider à mieux vendre, à mieux diagnostiquer les pannes éventuelles”, précise à nouveau Olivier Legrand. Et aussi fournir de l’information sur les marques. Et de rappeler que “Champion n’a pas à rougir face aux deux grands du secteur de l’essuyage en position première monte Europe”. Champion, dont le “revival” en France tient à cœur l’équipe de Federal-Mogul, poursuit sa progression sur ses lignes de produits, en essuyage avec son programme “Easyvision Multi Clip qui couvre 95 % du parc équipé de balais plats avec seulement 15 références”, et en bougies. Depuis le rachat de Beru, la légitimité dans le domaine s’est accrue, notamment avec l’usine française de Chazelles (dans le Lyonnais), qui officie en première monte. Cela permet à la fois à Beru (la marque coexiste avec Champion) de lancer une nouvelle offensive sur les bobines d’allumage et à Champion de reprendre des parts en première monte. Federal-Mogul ne revient pas en force que sur Equip Auto !
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Le choc est total pour le réseau français Mitsubishi. Après une période d'euphorie durant laquelle le constructeur multipliait les nominations, vient le temps de la désolation. Le japonais a annoncé

Mitsubishi gèle le lancement de ses modèles pour le marché européen

Coup dur pour les distributeurs européens Mitsubishi. Le conseil d’administration du constructeur japonais a pris une série de décisions dans le cadre de son plan de rationalisation. Le fil rouge

La newsletter du Journal de l'Automobile revient le 24 août 2020

Toute l’équipe du groupe Le Journal de l’Automobile vous souhaite de passer un bel été et vous donne rendez-vous dès le lundi 24 août 2020.

Renault a perdu un tiers de ses ventes mondiales au premier semestre 2020

La pandémie de Covid-19, et ses conséquences sur l’industrie et le commerce, ont fait perdre au groupe Renault plus d’un tiers de son volume de ventes mondial sur les six premiers mois de l’année

Jean-Philippe Imparato :

Alors que Peugeot a vu ses ventes reculer de 42 % dans le monde sur le premier semestre 2020, son directeur avance une hausse de 42 % des commandes sur le seul mois de juin, dont 17 % concernent les modèles

Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat sera désormais distribuée par Central Autos, qui a repris le fonds de commerce au groupe Magris. La société, dirigée par Jean-Patrick Coquillat, implante la marque dans le pôle automobile au sud de Vienne,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page