S'abonner

Le Fiat Doblo à la sauce Stellantis

Publié le 9 juin 2022

Par Damien Chalon
2 min de lecture
La nouvelle génération du Fiat Doblo rejoint les rangs de la famille Stellantis. Ce clone des Peugeot Partner et consorts est décliné en versions ludospace et utilitaire.
Le nouveau Fiat Doblo est décliné en versions utilitaire et ludospace.
Le nouveau Fiat Doblo est décliné en versions utilitaire et ludospace.

Il ne restait plus que lui. De tous les utilitaires légers proposés par Stellantis, seul le Fiat Doblo reposait sur une ancienne plateforme n’ayant rien de commun avec les productions du groupe. La fourgonnette italienne, dont la génération actuelle lancée en 2010 avait depuis longtemps atteint la limite d’âge, rentre donc dans le rang.

 

Le Doblo 5e génération est ainsi assemblé dans l’usine de Vigo, en Espagne, à l’instar des Peugeot Partner, Citroën Berlingo, Opel Combo et Toyota Proace. Autant de modèles issus du programme K9 avec qui il partage ses motorisations et ses éléments techniques.

 

La version utilitaire, commercialisée par Fiat Professional, est disponible en deux longueurs avec un volume de chargement pouvant atteindre 4,4 m3 et une charge utile maximale d’une tonne.

 

Fourgonnette électrique et thermique

 

La fourgonnette est non seulement déclinée en version électrique, comme ses acolytes de Stellantis, avec un moteur de 100 kW et une batterie de 50 kWh offrant 280 km d'autonomie, mais aussi en versions thermiques. Trois blocs sont disponibles : 1,5 l diesel de 100 ch avec transmission manuelle, 1,5 l diesel de 130 ch avec transmission manuelle et automatique à 8 vitesses, et 1,2 l essence de 110 ch.

 

Le catalogue se compose également d’une version ludospace qui n’est, pour sa part, disponible qu’en version électrique, à l’instar des autres membres de la famille. Les éléments techniques sont identiques à la version utilitaire. Ajoutons que la vitesse maximale est de 130 km/h (couple de 260 Nm) et que la capacité de charge s’élève à 100 kW.

 

A lire aussi : Fiat E-Ulysse : retour en mode électrique

 

La boucle est ainsi bouclée pour le groupe Stellantis, mais aussi pour Fiat dont les autres ludospaces et fourgons reposent déjà sur des plateformes communes. C’est le cas des récents E-Ulysse, Scudo et E-Scudo, mais aussi du Ducato.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle