S'abonner

DB Schenker précommande 1 470 Volta Zero

Publié le 30 novembre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
La transporteur allemand a signé une précommande de 1 470 camions électriques auprès de Volta Trucks. DB Schenker aura en outre le privilège d’exploiter les premiers prototypes du Volta Zero.
DB Schenker a passé une précommande de 1 470 Volta Zero
DB Schenker a passé une précommande de 1 470 Volta Zero

Volta Trucks signe une nouvelle méga précommande. Le transporteur allemand DB Schenker a posé une option sur un volume de 1 470 camions électriques de la start-up suédo-britannique, ont annoncé les deux groupes le 30 novembre 2021.

 

DB Schenker va d'abord réaliser des tests, à compter de l’été 2022, avec les premiers prototypes du Volta Zero (16 tonnes) lors de tournées de distribution sur 10 sites répartis dans 5 pays. Selon des "engagements commerciaux" qui n'ont pas été précisés, 1 470 véhicules pourraient ensuite être construits pour DB Schenker dans l'usine qui produit les Volta sous contrat en Autriche.

 

"Le partenariat à grande échelle que nous avons noué avec Volta Trucks nous permet d'accélérer considérablement l'électrification de notre flotte et d'investir dans des solutions de transport plus écologiques, ce qui nous rapproche de notre objectif de logistique neutre en carbone", commente Cyrille Bonjean, vice-président exécutif transport terrestre chez DB Schenker en Europe. Les deux partenaires ajoutent qu’ils vont collaborer pour développer conjointement les spécifications de la déclinaison 12 tonnes du Volta Zero.

 

27 000 unités d'ici 2025

 

Le français Petit Forestier, leader européen de la location frigorifique, avait déjà annoncé une commande de 1 000 véhicules. Volta Trucks cible en priorité l'Europe et prévoit de déployer à Londres et Paris ses premiers véhicules, équipés de batteries fournies par le californien Proterra.

 

A lire aussi : Volta Trucks en quête d’un site en région parisienne

 

Le 16 tonnes développé par l'entreprise, à la cabine entièrement vitrée et avec un conducteur assis en position centrale, dispose d'une autonomie allant de 150 à 200 kilomètres. Il doit être fabriqué à partir de fin 2022. Alors que le secteur de la livraison s'électrifie à grande vitesse, avec la fermeture des centres-villes aux véhicules les plus polluants, le constructeur prévoit de produire, à terme, quatre modèles, de 7,5 à 19 tonnes, et plus de 27 000 unités d'ici 2025.

Laisser un commentaire

cross-circle