S'abonner

Volta Trucks va fabriquer ses camions électriques en Autriche

Publié le 9 septembre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le constructeur suédo-britannique Volta Trucks confie à Steyr Automotive la fabrication de son camion électrique, le Volta Zero. La production démarrera fin 2022.
La production du Volta Zero débutera fin 2022 en Autriche.
La production du Volta Zero débutera fin 2022 en Autriche.

Les camions électriques de Volta Trucks seront fabriqués en Autriche, a annoncé l'entreprise mercredi 8 septembre 2021 dans un communiqué, prévoyant une mise en production fin 2022 après des essais de véhicules pilotes "au milieu de l'année prochaine". Le 16 tonnes développé par l'entreprise, le Volta Zero, à la cabine entièrement vitrée avec un conducteur assis en position centrale, sera fabriqué par l'entreprise Steyr Automotive, anciennement MAN Truck and Bus Austria, a précisé la start-up dans un communiqué.

 

Steyr Automotive a été choisie "en raison de sa vaste expérience dans la fabrication de poids lourds, de son infrastructure de fabrication existante et de la commercialisation rapide qui en résulte", détaille le communiqué. Le contrat pourra générer jusqu'à 500 emplois dans la région et quelque 2 000 emplois indirects dans la chaîne logistique, fait valoir Volta Trucks, qui entend produire à terme quatre modèles Volta Zero, de 7,5 à 19 tonnes, et plus de 27 000 unités d'ici 2025.

 

2 000 commandes, 30 clients

 

Volta Trucks cible en priorité l'Europe et prévoit de déployer à Londres et Paris ses premiers véhicules, équipés de batteries fournies par le californien Proterra, spécialisé dans l'équipement électrique des véhicules commerciaux. Elles auront une autonomie de 200 kilomètres, ce qui est adapté aux camions de Volta, voués à assurer des livraisons sur quelques kilomètres à l'intérieur des villes.

 

Pour l'heure, un seul prototype existe, présenté en 2020 au Royaume-Uni, mais un second exemplaire est en construction. Le premier véhicule pilote destiné à être testé par les clients de l'entreprise devrait être construit d'ici la fin de l'année, a précisé à l'AFP un porte-parole. Quelque 2 000 véhicules ont déjà été commandés par une trentaine de clients, dont la moitié par le français Petit Forestier, leader européen de la location frigorifique.

 

Volta Trucks, créée en Suède en 2019, dispose aussi d'une implantation en France. La société emploie 150 personnes et espère embaucher une centaine de personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année. Volta Trucks a obtenu en janvier un nouvel investissement de 20 millions de dollars, notamment auprès du fonds spéculatif américain Luxor Capital, qui s'est ajouté à un financement initial de 4 millions. (avec AFP)

Laisser un commentaire

cross-circle