S'abonner

Subaru fait son coming out électrique avec le Solterra

Publié le 12 novembre 2021

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La marque japonaise s'aventure pour la première fois de son histoire sur le terrain du 100 % électrique. Subaru vient de dévoiler le Solterra, un SUV développé en partenariat avec Toyota.
Subaru a dévoilé son premier modèle 100 % électrique, le Solterra.
Subaru a dévoilé son premier modèle 100 % électrique, le Solterra.

De tous les constructeurs à travers le monde, Subaru est sans doute l'un des derniers à ne pas avoir avancé ses premiers pions dans le domaine de l'électrification. A ce jour, on ne trouve pas la moindre trace, dans le catalogue du constructeur japonais, de technologies hybrides rechargeables et encore moins électriques. Seulement des propositions hybrides légères.

 

Cette dépendance au tout thermique, avec des modèles peu exemplaires en matière de rejets de CO2, s'est traduite par sa quasi-disparition des marchés européens les plus exigeants, comme la France. Depuis le mois de janvier 2021, seulement 35 véhicules ont été immatriculés dans l'Hexagone, un volume insignifiant.

 

On le sait toutefois depuis décembre 2020, un projet électrique est dans les cartons. Subaru avait alors fait la promesse d'un SUV électrique d'ici 2025 développé en partenariat avec Toyota, au nom de l'alliance commerciale et capitalistique annoncée en septembre 2019. Mais l'échéance annoncée, peu précise et relativement lointaine, ne collait pas vraiment avec les enjeux immédiats de réduction des émissions de CO2 imposés aux constructeurs, notamment en Europe.

 

Jusqu'à 450 km d'autonomie

 

Près d'un an plus tard, le constructeur en dit plus sur son futur véhicule, qui répond au nom de Solterra. Le calendrier de lancement a été affiné. Le SUV sera finalement commercialisé d'ici mi-2022 au Japon, aux États-Unis, au Canada, en Chine et en Europe. Une annonce en phase avec celle de Toyota qui proposera son alter ego, le bZ4x, à compter du premier trimestre 2022.

 

Sans surprise, le Solterra ressemble à s'y méprendre à son cousin. Seules la calandre et la signature lumineuse avant sont spécifiques. Il reprend notamment les éléments techniques, à savoir, pour commencer, la batterie lithium-ion d'une capacité de 71,4 kWh. De quoi rouler jusqu'à 450 km entre deux charges en cycle WLTP - jusqu'à 530 km selon les normes japonaises.

 

2 ou 4 roues motrices

 

Au niveau du gabarit, le Solterra pointe à 4,69 m de long, 1,86 m de large et 2,85 m d'empattement. Le volume de coffre atteint quant à lui 452 litres. Mais la particularité du duo Subaru/Toyota est sa déclinaison en deux et quatre roues motrices. Dans le premier cas, seul un moteur avant de 150 kW est à l’œuvre, contre deux moteurs de 80 kW, l'un à l'avant et l'un à l'arrivée, dans le second cas. Les vidéos diffusées par Subaru pour la présentation du Solterra montrent un véhicule à l'aise, dans sa version 4x4, sur des terrains particulièrement difficiles, boueux et pentus.

 

Ces caractéristiques permettent à la marque japonaise de rester fidèle à son ADN de spécialiste de la transmission intégrale. Mais avec l'avantage, aujourd'hui indispensable, d'évoluer sans consommer la moindre goutte de carburant. Reste maintenant à savoir si cela sera suffisant pour que Subaru renoue, en France, avec des volumes dignes de son passé.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle