S'abonner

Skoda Fabia : plus polyvalente que jamais

Publié le 10 novembre 2021

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
En adoptant la plateforme MQB A0 du groupe VW, la quatrième génération de la Skoda Fabia gagne en polyvalence. Plus spacieuse et plus technologique, la citadine tchèque n’a pas dit son dernier mot.
A fin octobre 2021, Skoda France avait immatriculé 4 604 Fabia 3 (+ 9 %) et 231 Fabia 4. Le Kamiq (5 674 unités ; +24,6 %) demeure le modèle le plus vendu de la marque.
A fin octobre 2021, Skoda France avait immatriculé 4 604 Fabia 3 (+ 9 %) et 231 Fabia 4. Le Kamiq (5 674 unités ; +24,6 %) demeure le modèle le plus vendu de la marque.

L’année 2021 avait très bien commencé pour Skoda France avec, à la fin du premier se­mestre, une part de marché de 2,1 %. Elle était de 1,81 % fin 2020. Mais de­puis, la pénurie de semi‑conducteurs et la perturbation de la production ont changé la donne. La fin d’année devrait être plus difficile, faute de véhicules à livrer. C’est donc dans ce contexte que la quatrième génération de la Fabia va faire ses premiers tours de roue sur le marché français.

 

Longtemps le best‑sel­ler de la marque dans l’Hexagone, elle a laissé sa place au petit SUV Kamiq mais demeure, avec l’Octavia, un mo­dèle phare de Skoda toujours sur le po­dium des ventes. Rien que la troisième génération, de 2014 à 2020, s’est écou­lée à plus de 50 000 exemplaires dans notre pays. Plus largement, ce modèle a séduit 4,5 millions d’automobilistes à travers le monde depuis 1999.

 

Gabarit et technologie en hausse

 

Grâce à l’adoption de la plateforme MQB A0 du groupe VW, la citadine tchèque est encore plus polyvalente. En plus d’un style plus affirmé et d’un vrai souci du détail, son gabarit évo­lue avec 11 cm de gagnés en longueur, 5 cm en largeur et son empattement progresse de 9,4 cm. Le coffre est aussi un bénéficiaire de ces nouvelles mensu­rations avec 50 l de plus, pour monter à 380 l. Une croissance qui n’a toutefois pas plombé l’efficience du modèle, car Skoda a fortement travaillé l’aérodyna­misme. Le Cx atteint 0,28 notamment grâce à l’apparition de volets pilotés pour le refroidissement qui permettent de réduire la consommation de 0,2 l aux 100 km à 120 km/h.

 

 

Ainsi armée, la gamme affiche des émissions de CO2 comprises entre 114,8 et 127,6 g/km. Sous le capot, pas de surprises. Les mé­caniques essence sont certes connues et efficaces, comme sur la Polo ou l’Ibiza, mais aucune ne fait appel à une électri­fication, même très légère. La gamme débute avec le MPI en 65 et 80 ch, puis vient ensuite le 1.0 TSI dans des défini­tions de 95 et 110 ch. Un peu plus tard, avec la griffe Monte‑Carlo, arrivera le bloc 1.5 TSI de 150 ch.

 

La nouvelle génération de la combi sacrifiée

 

Au chapitre des équipements, cette Fabia cuvée 2021 dispose des derniers raffinements du groupe en la matière. La digitalisation du cockpit peut inté­grer un écran de 10,25’’ et l’écran cen­tral varie de 6 à 9,2’’ selon les finitions. La connectivité est aussi améliorée avec l’application Skoda Connect et la liste des Adas compte maintenant le Travel Assist, la conduite semi‑au­tonome. Les prestations et le contenu technologique ont été revus à la hausse et cela implique une légère augmenta­tion de tarif. Pas de quoi empêcher la citadine de briller et de rester dans le top 3 des ventes de la marque en France.

 

Malheureusement, la version Combi de la Fabia, encore annoncée jusqu’à cet été, ne verra finalement pas le jour. Les investissements très lourds demandés par l’électrification de la gamme ont sans doute eu raison du petit break qui représentait tout de même 40 000 ventes par an en Europe. Pour tenter de conserver les clients qui apprécient cette carrosserie, la marque a indiqué que la Fabia 3 Com­bi resterait au catalogue au moins jusqu’en 2023.

 

A lire aussi : Les grandes ambitions de Skoda pour 2030

 

Skoda a effectivement lancé une élec­trification massive de ses modèles, qui devront d’ailleurs représenter plus de 50 % de ses ventes d’ici 2030. Le seg­ment des citadines n’échappera pas à l’arrivée des batteries. La future petite Skoda 100 % électrique reposera sur la base technique annoncée par les concepts VW ID. Life et Cupra Urban Rebel. Cette quatrième génération de la Fabia est sans doute la dernière.

 

 

 

Laisser un commentaire

cross-circle