Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kapten reçoit le feu vert de Londres

Kapten, la plateforme de VTC filiale de Daimler, va s'attaquer au marché londonien à partir du 16 mai 2019.

Kapten reçoit le feu vert de Londres

La plateforme de VTC va franchir la Manche. Kapten s'est vu octroyer une licence d'exploitation par les autorités londoniennes.

 

Chose promise, chose due. Comme l'avaient annoncé les dirigeants de Kapten (ex-Chauffeur privé), en février 2019, la plateforme va développer ses activités à Londres. Transport for London, l'organisme public responsable des transports en commun de la ville de Londres et du Grand Londres, a en effet donné son feu vert au déploiement du service de VTC.

 

Les ambitions sont fortes du côté de la filiale de Daimler. D'ici 2020, Kapten souhaite totaliser 1,5 million d'utilisateurs dans la capitale anglaise et conquérir 20 % de part de marché relative. "C'est un lancement absolument crucial, a expliqué à l'AFP le cofondateur et PDG de Kapten, Yan Hascoet. Avec ses 9 millions d'habitants, Londres représente un marché du taxi-VTC estimé entre 3 et 5 milliards d'euros, deux à trois fois la taille du marché parisien".

 

Et pour le moment, Uber règne en maître sur la zone. Le géant américain, entré récemment en Bourse, s'arroge environ la moitié des transactions. "On pense qu'on peut justement remuer ce marché", assure Yan Hascoet. La société française démarrera le 16 mai 2019 avec 10 000 chauffeurs partenaires connectés à la plateforme. Une situation semblable à celle du marché parisien, où Kapten occupe la deuxième place avec "20 à 25 % de pénétration", loin derrière Uber.

 

Pour mémoire, l'internationalisation de Kapten a débuté en septembre 2018 à Lisbonne et s'est poursuivie à Genève en février dernier. D'ici à 2020, la plateforme prévoit d'être présente dans 15 villes européennes, de multiplier par cinq sa clientèle pour atteindre 10 millions d'utilisateurs et de tripler le nombre de ses chauffeurs partenaires à environ 70 000. Le groupe avait indiqué en février qu'il visait à cet horizon une multiplication par cinq du chiffre d'affaires, qui s'établissait à 160 millions d'euros en 2018.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page