Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Virtuo lève 20 millions d'euros pour financer ses développements

Karim Kaddoura et Thibault Chassagne, les cofondateurs de Virtuo

Virtuo lève 20 millions d'euros pour financer ses développements

La start-up parisienne, spécialisée dans la location de véhicules, a bouclé un tour de table dont le montant atteint 20 millions d'euros. Une somme qui servira à l'internationalisation des activités.

 

Thibault Chassagne, le cofondateur de Virtuo, avait prévenu en décembre dernier, dans les colonnes du Journal de l'Automobile : l'année 2019 va se placer sous le signe de la croissance pour la start-up qui dématérialise le parcours de location courte durée. Et tout s'accélère désormais. Ce 12 février 2019, l'entreprise a annoncé une levée de fonds de 20 millions d'euros auprès d’Iris Capital, de RAISE Ventures et de Balderton Capital, investisseur historique.

 

Cette ressource financière va permettre à la start-up de renforcer son implantation sur les marchés qu'elle exploite, dont la France, la Belgique et le Royaume-Uni avec l’ouverture récente de bureaux à Londres, mais également dans les deux nouveaux pays que sont l'Espagne et l'Allemagne, inscrits au calendrier 2019. A plus long terme, les 20 millions d'euros collectés pourraient financer l'amorçage aux Etats-Unis. La réflexion est en cours pour Thibault Chassagne et son associé Karim Kaddoura.

 

"Ces deux dernières années ont été très riches pour Virtuo, nous avons connu une forte croissance et mené l’ouverture de deux nouveaux marchés. Cela nous a permis d’éprouver notre modèle de location mais aussi de confirmer sa pertinence auprès de nos utilisateurs, analyse Thibault Chassagne, à l'occasion de cette annonce. Avec ce nouveau tour de table, nous sommes prêts à le déployer à l’échelle européenne et à faciliter les déplacements d’un maximum d’utilisateurs."

 

En un an, Virtuo a multiplié par quatre sa flotte et ouvre une nouvelle station chaque mois. Son développement va se poursuivre sur ce rythme soutenu. Les cofondateurs tablent en effet sur une montée en puissance, passant de 1 000 à 3 000 véhicules disponibles d’ici la fin d’année. Les forces vives de la start-up vont profiter de cette levée de fonds. Virtuo met en œuvre un vaste plan de recrutement qui vise à doubler ses effectifs d’ici fin 2019, pour passer de 45 à 90 collaborateurs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Plateforme PSA : la cour d'appel de Paris acte la résiliation du groupe Hory

La cour d'appel de Paris vient de rendre son arrêt dans l'affaire qui oppose le groupe Hory à PSA. La plateforme de pièces est bien résiliée. Le distributeur et son avocat ont décidé de se pourvoir

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page