Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Renault Kadjar cherche un second souffle

Le Renault Kadjar restylé sera présenté au salon de l'Automobile de Paris.

Le Renault Kadjar cherche un second souffle

Lancé en 2015, le Kadjar s’offre un restylage à mi-parcours, discret sur le plan esthétique, plus significatif sur le plan technique.

 

Il faut dire qu’il était grand temps pour Renault de donner une nouvelle dynamique à son SUV. Commercialisé dans 50 pays, il a su séduire 450 000 clients dans le monde. Mais la dynamique commence clairement à s’essouffler. Pour preuve, sur le premier semestre 2018, le modèle s’est écoulé à 77 181 unités contre 82 680 exemplaires sur la même période en 2017.

 

En France, le SUV se révèle largement dépassé par ses concurrents. Sur le premier semestre, le Kadjar s’est écoulé à 15 827 unités en France, contre 46 737 exemplaires de son principal rival, le Peugeot 3008.

 

Des évolutions esthétiques parcimonieuses

 

Renault a donc choisi de faire évoluer en douceur l’esthétique de son modèle. Une volonté qui se traduit par des boucliers avant et arrière redessinés. A l’avant, le Kadjar adopte un bouclier élargi, une signature lumineuse en forme de C caractéristique de la gamme Renault, intégrant les clignotants à LED aux feux de jour, ainsi que des feux antibrouillard de forme rectangulaire.

 

A l’arrière, clignotants mais aussi feux de recul et brouillard, désormais intégrés au bouclier, bénéficient également des LED. Enfin, à noter deux nouveaux types de jantes de 17 et 19‘’. A bord, Renault propose notamment un nouvel écran tactile de 7’’ pour les fonctionnalités R-Link 2, des commandes de climatisation redessinées et une console centrale réaménagée. Le volume du coffre reste inchangé, à 472 dm3.

 

Une gamme de trois moteurs

 

Sous le capot, le Kadjar adopte le moteur 4-cylindres 1.3 l inauguré sur le Scenic et décliné en deux puissances : 140 et 160 ch avec boîte manuelle ou boîte automatique à double embrayage EDC. Si le constructeur précise que le bloc se dote désormais d’une FAP, aucun niveau consommation ou de grammage en CO2 homologué en WLTP n’a été pour le moment indiqué.

 

Du côté des diesel, l’offre se compose du Blue dCI de 115 ch, qui gagne donc 5 ch et 10 Nm de couple par rapport à la génération précédente. Disponible avec la boîte manuelle, il sera ensuite proposé avec la boîte EDC. S’ajoute le Blue dCI de 150 ch, avec une puissance en hausse de 20 ch par rapport à la génération précédente. Couplé à une boîte manuelle, il sera proposé en transmission 4x2 et 4x4. Les deux blocs sont équipés de SCR pour réduire les émissions polluantes. Mais, ici encore, la marque au losange indique que les homologations sont en cours.

 

Par ailleurs, sur les versions deux roues motrices, le SUV dispose du système antipatinage Extended Grip avec trois modes sélectionnables, soit autant de modes également proposés sur les versions transmission intégrale. Ce Kadjar restylé, dont le prix est encore inconnu, sera présenté au salon de Paris.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Prime à la conversion : les caisses sont vides !

Victime de son succès, le dispositif de la prime à la conversion semble bloqué. Alors que 100 000 primes avaient été budgétées par Bercy, plus de 250 000 demandes devraient être enregistrées

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page