Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Dieselgate : en route pour l'un des plus grands procès du siècle

Lundi 10 septembre 2018 démarre en Allemagne le premier procès européen contre Volkswagen. Les accusateurs ne sont pas les consommateurs, mais les investisseurs du constructeur.

Dieselgate : en route pour l'un des plus grands procès du siècle

Lundi 10 septembre 2018 démarre en Allemagne le premier procès européen contre Volkswagen, qui a reconnu avoir truqué près de 11 millions de moteurs diesel. Les accusateurs ne sont pas les consommateurs, mais les investisseurs du constructeur.

 

Ce ne sont pas les automobilistes qui porteront le premier coup à Volkswagen dans le procès qui s'ouvre lundi 10 septembre 2018 à Brunswick. Le premier coup européen est porté par les investisseurs du constructeur – et notamment des banque – qui ont vu le cours de l'action chuter de 40 % en quelques heures, après la révélation du scandale en septembre 2015.

 

L'affaire est donc cette fois juridique et assez technique, mais le tribunal devra se prononcer sur la connaissance qu'avait ou non la direction de la tricherie avouée. Plus de 200 questions seront ainsi posées dont :

 - l'utilisation d'un logiciel de fraude, développé aux Etats-Unis dès 2008 devait-elle être communiquée aux marchés ?

 - l'absence d'informations était-elle délibérée ?

 -  quel dirigeant était au courant de la manipulation ?

 

Plus de 3 000 requêtes contre Volkswagen ont ainsi été déposées pour une indemnité globale de 9,5 milliards d'euros. Mais les juges devront déterminer le montant des dommages et intérêts qui devra être versé pour chaque plaignant.

 

A ce jour, Volkswagen a déjà payé plus de 27 milliards d'euros en amendes (dont 14,7 milliards de dollars aux Etats-Unis), rappels et autres frais judiciaires.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Prime à la conversion : les caisses sont vides !

Victime de son succès, le dispositif de la prime à la conversion semble bloqué. Alors que 100 000 primes avaient été budgétées par Bercy, plus de 250 000 demandes devraient être enregistrées

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page