Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les groupes français à l’honneur sur le marché national en mars 2018

Les groupes français à l’honneur sur le marché national en mars 2018

En mars 2018, les ventes de VP neufs ont atteint en France 231 110 unités, soit une hausse de 2,2 %. Les français ont largement participé à cette dynamique avec des ventes en progression de plus de 9 %. Les résultats sont en revanche plus mitigés pour les groupes étrangers, dont la part marché a reculé de plusieurs points.

 

Le marché automobile français poursuit sur sa bonne lancée en 2018 : selon les données des AAA, les ventes de véhicules particuliers ont augmenté de 2,2 % en données brutes par rapport à mars 2017 et 6,8 % à nombre de jours comparables. Les groupes français, avec une part de marché de 58,48 %, ont profité de cette dynamique avec des ventes en augmentation de 9,2 %.

 

PSA, via les 7 363 ventes additionnelles d’Opel, a affiché une progression de 14,4 % de ses ventes de VP, soit 72 008 unités. Depuis la première fois depuis des mois, DS a bénéficié d’une croissance, de 14,8 %, à 2 540 unités, grâce aux premières livraisons de son DS7 Crossback, tandis que les immatriculations de Peugeot ont augmenté de 3,5 %, à 40 528 VP. Coup de mou en revanche pour Citroën malgré ses  nombreuses nouveautés avec un recul de 0,1 % et 21 577 exemplaires. Renault a de son côté profité d’une croissance de 3,9 %, à 63 119 unités, grâce aux bonnes performances de Dacia et son nouveau Duster (+14,4 % et près de 14 000 VP) et de la légère progression de la marque au losange (+1,2 %, à 63 119 VP).

 

Des performances très hétérogènes pour les groupes étrangers

 

Le mois a été un peu plus mitigé cependant du côté des groupes étrangers, dont la part de marché est passée de 45,27 à 41,52 % de mars 2017 à mars 2018 avec un volume en régression de 6,3 %, en dessous des 100 000 unités (95 962). Avec, à la clé, des résultats extrêmement hétérogènes selon les groupes et leurs marques. Le groupe Volkswagen s’impose comme une bonne illustration : malgré des ventes en hausse de 7,3 %, à 26 357 VP, certaines marques ont subi de sévères reculs, à l’instar d’Audi (-12,5 % et 5 688 unités) et de Porsche (-21,8 % et 369 unités) tandis que d’autres ont su tirer leur épingle du jeu (Seat : +28,1 % et 2 963 unités, Skoda : +16,1 % et 2 821 VP, VW : +13 % et 14 504 exemplaires). Du côté des généralistes, le groupe FCA s’est illustré en mars avec des ventes en progression de 10,7 %, à 10 751 unités, grâce aux bons résultats de toutes ses marques, dont notamment Jeep (+27,9 %, 1 269 unités).

 

Nissan et Toyota à la peine

 

Bilan contrasté pour les Asiatiques : tandis que Hyundai a confirmé sa bonne santé avec une hausse de près de 20 %, à 7 666 VP, et ce, grâce au dynamisme de ses deux marques, Nissan a plongé de plus de 22 % en mars, soit 7 496 unités. Infiniti n’a vendu que 94 exemplaires sur ce mois, tandis que Nissan a reculé de plus de 20 %, à 7 402 unités. Enfin, Toyota a également subi une diminution à deux chiffres, de l’ordre de 13,9 % : les bonnes performances de Lexus (+15,7 %) n’ont évidemment pas suffi à rattraper la chute de 15,3 % de Toyota.

 

Enfin, du côté des premium, BMW a bénéficié d’une croissance de 3 % grâce à Mini (+12,3 %), tandis que Daimler a marqué le pas (-5,3 %, 7 012 VP), cela en raison du recul des deux marques (-2,7 % pour Mercedes et -26,1 % pour Smart). Volvo, via ses 2 069 VP écoulés, a affiché une croissance de 34,6 %.
 

Retrouvez tous les chiffres du marché VN (par groupe, marque, modèle, canal, énergie) et VO (par âge, marque et canal) ici.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA confiant pour redresser la barre en Chine

Après trois années de baisse ayant conduit PSA a vendre "seulement" 387 000 véhicules en 2017 dans le pays, le groupe français dirigé en Chine par Carlos Gomes veut inverser la tendance dès cette

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page