Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Diesel aura disparu du Royaume-Uni en 2025

Le Diesel aura disparu du Royaume-Uni en 2025

C'est ce que prévoit une étude de l'université britannique d'Aston. Les ventes de véhicules Diesel y ont déjà chuté de 17,1% en 2017.

 

Outre-Manche, le marché des véhicules Diesel devrait à peu de choses près avoir disparu en 2025. En tout cas, c'est que qu'anticipe une étude de l'université britannique d'Aston (elle est implantée à Birmingham). Elle estime que la part de marché de cette carburation sera de moins d'un tiers en 2020 et de tout juste 15% en 2025. Elle était de 50% en 2014 et de 42% en 2017, le nouvel exercice devant donner lieu, lui, à un nouveau repli (l'université d'Aston estime que les ventes de véhicules Diesel chuteront cette année de 10% au Royaume-Uni). "Ce type de véhicules affronte actuellement une véritable tempête, résume David Bailey, professeur à l'université d'Aston. Ils ont mauvaise presse, ils sont particulièrement visés par les restrictions de circulation et ils se déprécient toujours plus sur le marché du VO."

 

Les consommateurs ne seront pas pour autant gagnants, a rappelé récemment l'association locale des constructeurs et distributeurs automobiles (Society of Motor Manufacturers and Traders, ou SMMT). Cette dernière a fait savoir qu'un utilisateur de modèle de segment D ou d'un SUV roulant au Diesel économisait de 300 à 400 livres sterling par an en carburant par rapport à leurs équivalents essence (132 livres sterling en moyenne, toutes carrosseries confondues). Les professionnels estiment donc que le gouvernement britannique devrait surtout encourager les automobilistes à remplacer leurs vieux Diesel par des modèles plus vertueux, y compris Diesel. Les nouveaux véhicules Diesel sont très nombreux à émettre moins de CO2 que des modèles essence...

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen au-dessus des 15 millions de VN

Il a fallu attendre 10 ans pour que le marché automobile européen approche de son niveau d’avant-crise. En 2017, la barre symbolique des 15 millions de véhicules neufs immatriculés a de nouveau été

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page