Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Paris confirme son interdiction de l'essence et du Diesel

Paris confirme son interdiction de l'essence et du Diesel

Dans son nouveau Plan Climat Air Energie, la Mairie de Paris confirme son objectif de sortie du Diesel en 2024 et de l'essence en 2030.

 

Que les constructeurs, distributeurs et les automobilistes – tant particuliers que professionnels – se le disent : il faudra proposer toujours plus de modèles électrifiés en Ile-de-France ou recourir toujours plus à des énergies alternatives pour rouler dans la capitale d'ici à 2024, puis à 2030.

 

Dans son dernier Plan Climat Air Energie, la Mairie de Paris a en effet confirmé qu'elle se fixait comme objectif une sortie des véhicules Diesel en 2024 et des véhicules essence en 2030. La capitale va par ailleurs travailler à la création d'une Zone de Circulation Restreinte à l'échelle de la métropole parisienne en partenariat avec la Métropole du Grand Paris, une négociation qui pourrait notamment aboutir à la mise en place d'une voie réservée aux véhicules en autopartage sur le périphérique.

 

"Dès 2004, la Ville de Paris s’est engagée dans la lutte contre le changement climatique en réalisant un premier bilan des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre du territoire, elle a ensuite adopté un plan climat ambitieux avec des objectifs forts en 2007, et l’ambition de Paris pour le climat a pris une nouvelle dimension lors de la 21conférence internationale pour le climat, ou COP21", explique la Mairie de Paris.

 

Son nouveau Plan Climat Air Energie sera présenté une première fois au Conseil de Paris les 20, 21 et 22 novembre, puis fera l’objet d’une consultation publique de décembre à février, "permettant de recueillir les avis des citoyens, mais également ceux de la métropole, de la Région et de l’Etat". Il sera présenté une seconde fois en Conseil de Paris en mars 2018 pour son adoption finale.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen retrouve des couleurs

Avec 1,169 million d'unités écoulées en octobre (+5,9%), les ventes de véhicules sont reparties à la hausse après un mois de septembre maussade. Le marché est avant tout tiré par les Latins. Les constructeurs

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page