Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Groupe Renault : un best-seller, un bolide, un concept

Groupe Renault : un best-seller, un bolide, un concept

Renault et Dacia avaient à cœur de démarrer le salon de Francfort en présentant trois modèles différents. Si la marque roumaine dévoilait son iconique Duster, le losange, de son côté, sortait les muscles avec la Mégane RS et imaginait le futur avec Symbioz…

 

Dacia Duster

 

Deuxième modèle de la gamme, derrière la Sandero, avec des ventes toujours aussi spectaculaires (36428 VN en 2016 et 25000 VN en 2017 depuis le début de l'année) et ce malgré une fin de cycle, le Duster reste un véritable phénomène sur le segment des SUV. Pour continuer à surfer sur le succès, Dacia n'a pas attendu avant de renouveler son best-seller et c'est à Francfort que la marque du groupe Renault a présenté la nouvelle mouture de son SUV.

 

"Avec le nouveau Duster, nous nous sommes appuyés sur les atouts de son prédécesseur pour offrir encore plus à nos clients, à un prix toujours aussi imbattable", a expliqué ce matin à Francfort Jean-Christophe Kugler, directeur de la région Europe pour le groupe Renault. "Nous avons soigné les fondamentaux et toutes les prestations que nous avons ajoutées servent à faciliter la vie au quotidien", a-t-il ajouté.

 

Ainsi, le tempérament baroudeur du véhicule a été renforcé avec notamment des faces avant et arrière élargies plus musclées et élargies. Par ailleurs, l'intérieur du véhicule a été entièrement repensé avec un habitacle plus moderne et plus confortable : nouveaux matériaux, volant quatre branches, sièges au maintien latéral accru, à la longueur d’assise plus grande avec accoudoir et réglage lombaire sont les quelques nouveaux éléments de ce Duster. Totalement redessinée, la planche de bord en forme de S propose un écran du système Medianav désormais implanté dans la partie haute de la planche de bord. La marque promet enfin un tarif compétitif pour le lancement de son best-seller.

 

Mégane RS

 

De son côté, Renault avait sorti les muscles en présentant en terre allemande sa nouvelle Mégane RS, troisième génération. Cette dernière se révèle être la plus puissante de son histoire avec un nouveau moteur turbocompressé à injection directe. Ce moteur à 4 cylindres de 1,8 litre (1798cm3) développe 280ch à 6000tr/min et 390Nm de couple. En outre, la nouvelle Meégane RS est dotée du système 4CONTROL à quatre roues directrices, une première mondiale sur le segment.

 

Symbioz

 

Enfin, à côté de l'aspect sportif, le losange est revenu à son principe des "voitures à vivre". L'idée ? Un concept-car qui allie la voiture à l'habitation "en parfaite harmonie". Symbioz présente plusieurs scénarios qui mettent en scène le véhicule dans son environnement du quotidien. "La façon dont nous utilisons nos véhicules est en train d’évoluer. D’ores et déjà, une voiture n’est pas qu’un moyen de se déplacer d’un point A à un point B. La voiture devient un espace interactif et personnalisé, qui connecte les occupants aux autres véhicules, aux personnes et aux objets qui les entourent", a notamment expliqué Thierry Bolloré, directeur délégué à la Compétitivité du groupe Renault. "A l’horizon 2030, nous imaginons de nouveaux scénarios dans lesquels un usage plus efficient de l’énergie, la connectivité et les possibilités de conduite autonome amélioreront notre façon de vivre et de nous déplacer."

 

Au-delà de cette idée novatrice, un démonstrateur électrique, autonome et connecté rendra réels de nombreux éléments de Symbioz. Ce démonstrateur intègre notamment la vision de la marque à moyen terme avant 2023 et préfigure des technologies Renault que les clients pourraient retrouver dans leur véhicule dans un futur proche. Cela inclut une version évoluée de la technologie Multi-sense, qui adapte déjà l’ambiance et l’expérience de conduite à l’humeur du conducteur sur les modèles Mégane, Scénic, Talisman et Espace. Le démonstrateur présentera des fonctionnalités empruntées à Easy Connect, des solutions Renault de services de mobilité et connectés de nouvelle génération, et présentera la technologie de conduite autonome de Renault qui sera progressivement déployée dans la gamme sous l’appellation Easy Drive.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Audi table sur 65 000 VN en 2017

Dans un contexte de marché Premium légèrement moins dynamique, Audi France estime pouvoir totaliser entre 64000 et 65500 unités à la fin décembre.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page