Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Tripndrive à l'arrêt forcé

Tripndrive à l'arrêt forcé

Le service de mobilité déployé dans les gares et les aéroports a été contraint à un arrêt soudain. La faute à un non-versement des sommes promises lors de sa dernière levée de fonds.

 

Tripndrive a été déclarée en cessation de paiement, et son activité dans les gares et aéroports suspendues sans attendre, peut-on lire dans une note publiée en ligne par son fondateur, François-Xavier Leduc. Une situation irréversible dans laquelle la jeune entreprise prometteuse, qui propose de la location de véhicules entre voyageurs, s'est retrouvée bien malgré elle, à en croire le propos du co-fondateur.

 

D'après les éléments communiqués, Tripndrive aurait été pénalisée par un fonds d'investissement qui, au terme du tour de table, n'a jamais versé les sommes promises dans les délais convenus par les accords. Le 14 février, soit dix jours avant la finalisation de l'opération de levée de fonds, l'investisseur aurait fait savoir que les ressources ne seraient pas disponibles avant la mi-avril. Dans un contexte de trésorerie sous tension, le désengagement a sonné le glas.

 

Les multiples tentatives pour sauver les 15 employés et les actifs de Tripndrive n'ont pas abouti. Les autres investisseurs prévus au tour de table ont jugé que le risque était désormais trop élevé. Le destin de la société est désormais laissé à l'appréciation du liquidateur judiciaire. "Il doit se prononcer quant à un recours en justice contre le fonds d'investissement", nous a confié François-Xavier Leduc.

 

Pour mémoire, avec le soutien d'ISAI, Trindrive a réussi à installer son service de location de véhicules entre voyageurs dans plus de trente gares et aéroports. Les chiffres font état de plusieurs dizaines de milliers d'utilisations. Depuis quelques mois, le modèle d'affaires s'était diversifié en intégrant une formule de souscription à un service décliné de l'autopartage en milieu urbain.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Suzuki plus ambitieux avec la nouvelle Swift

Avec sa nouvelle Swift, le constructeur japonais ambitionne de gagner 0,5 point de part de marché sur le segment B en France. Avec les autres nouveautés déjà mises sur le marché et celles qui restent

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page