Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA tout en contraste

PSA tout en contraste

La croissance des ventes mondiales de PSA doit beaucoup à la réintégration des chiffres de l'Iran dans ses comptes. En Europe, le groupe progresse, mais perd des parts de marché, et il plonge de 16% en Chine.

 

"La progression de nos ventes pour la troisième année consécutive, alors que l’offensive produit de notre plan Push to Pass en est à ses débuts, démontre la pertinence de notre Core Model Strategy, a indiqué Carlos Tavares, président de PSA. Le succès de nos derniers lancements est la preuve que la croissance créatrice de valeur est le fruit de l’excellence de nos produits et d’une politique commerciale vertueuse."

 

Certes, PSA va mieux, le premier plan "Back to the Race" a remis le constructeur sur les rails, mais l'actuel, "Push to Pass", n'a pas encore donné sa pleine mesure sur les ventes. PSA a été très actif dans de nombreux domaines comme dans le VO avec le rachat d'AramisAuto, dans les pièces avec Misterauto, dans les plateformes PR, dans la mobilité avec, notamment, la création de Free2move, mais tout ceci demandera du temps avant d'être aussi efficace que souhaité par le président.

 

Concernant les ventes mondiales du constructeur, le tableau est donc mitigé car si la croissance est bien au rendez-vous avec 5,83% de progression, à 3146382 unités vendues à travers le monde, sans les productions sous licence Peugeot en Iran (233000 unités), les ventes du groupe PSA seraient en recul de 2%. Un schéma logiquement visible pour la marque Peugeot, qui a vu ses ventes mondiales bondir de 12,27%, mais elles reculeraient de 1,36% sans les ventes iraniennes.

 

En Europe, le marché principal de PSA, les ventes progressent (+3,56%, à 1930258 unités), mais pas aussi vite que le marché (+7,1% à fin novembre), le groupe perd donc des parts de marché. Que dire de la Chine et de l'Asie du Sud-Est où, dans cet eldorado mondial, PSA a reculé de plus de 100000 unités ! En effet, PSA a vu ses ventes y reculer de 15,98%. En dehors du Moyen-Orient, l'Amérique latine peut être considérée comme une satisfaction avec des ventes en hausse de 17,08%.

 

Gageons que l'exercice 2017 sera plus flatteur en termes de croissance avec la montée en puissance des modèles lancés cette année, comme les 3008, 4008, C3, Expert, Jumpy et autres Traveller et Space Tourer. Rappelons que le 3008 rencontre un grand succès qui sera encore plus visible en 2017 car, en trois mois de commercialisation, Peugeot a enregistré 60000 commandes et ainsi explosé les objectifs de commandes en 2016 de 70%. Ce modèle, déjà lancé dans une trentaine de pays, va encore connaître de nouveaux marchés durant le premier trimestre.

 

Même son de cloche chez Citroën avec plus de 40000 commandes enregistrées par la C3 depuis le mois de novembre dernier. De bons augures pour les volumes, mais aussi pour le bilan financier puisque le constructeur confirme que la montée en gamme initiée par la 308, et la montée du prix moyen, va se poursuivre, comme en témoignent les commandes du 3008 dont 70% sont en finitions hautes (Allure, GT-Line et GT).

 

Ces produits en année pleine seront accompagnés durant l'exercice 2017 par d'autres nouveautés comme le 5008, la 308 faceliftéé, mais aussi le tant attendu SUV compact de DS. L'offensive produits continue et elle est encore loin d'être terminée puisque le groupe a rappelé dans son communiqué qu'il y aurait 121 lancements régionaux d'ici 2021.

 

Ventes mondiales 2016 par marque

 

 

2016

2015

Evo %

Peugeot

1 919 460

1 709 723

12,27

Citroën

1 140 941

1 160 941

-1,72

DS

85 981

102 335

-15,98

Total PSA

3 146 382

2 972 999

+5,83

 

Ventes de PSA dans le monde (1)

Marchés

Année 2016

Evo %

Europe

1 930 258

+3,56

Chine et Asie du Sud Est

618 352

-15,98

Moyen-Orient et Afrique (2)

383 489

+112,80

Amérique Latine

183 907

+17,08

Inde et Pacifique

19 886

-16,41

Eurasie

10 490

-12,58

Total PSA

3 146 382

+5,83

(1)    Y compris éléments détachés

(2)    Dont 233000 véhicules produits en Iran sous licence Peugeot en 2016

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
BMW dans le colimaTrump !

Après Ford, GM et Toyota, c'est au tour de BMW d'être pris pour cible par le futur président des Etats-Unis. Mais le ministère allemand de l'Economie monte au créneau.

Preview des highlights du CES 2017

En passe de devenir aussi une grand-messe de l'automobile, le CES nous réserve un feu d'artifice d'innovations. Spicilège.

Les constructeurs mis à l'index

Les écarts de consommation des véhicules entre les données officielles et la réalité ne cessent de s'accroître, accuse l'association Transport & Environment.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page