S'abonner
Journal des Flottes

Les véhicules Crit’Air 3 pourront encore rouler dans la métropole francilienne jusqu’en 2024

Publié le 27 octobre 2022

Par Jean-Baptiste Kapela
< 1 min de lecture
L’interdiction de rouler concernant les véhicules classés en vignette Crit’Air 3 au sein de la métropole du Grand Paris va être repoussée. Un report qui sera soumis au vote du conseil métropolitain.  
Un décret paru le 23 décembre 2022 donne de la souplesse dans l'application des ZFE. ©Adobe Stock/ S. Leitenberger

Les réglementations au sein des zones à faibles émissions (ZFE) ont du mal à se stabiliser. Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, a indiqué, lors d’une conférence de presse, que l’interdiction permanente des véhicules Crit'Air 3 sera repoussée de juillet 2023 à 2024 en Île-de-France. Une décision qui sera soumise au vote du conseil métropolitain.

 

A lire aussi : ZFE : vers des sanctions automatisées allant jusqu'à 68 euros

 

Une décision qui survient suite aux annonces récentes d'Emmanuel Macron au Mondial de l’automobile. "Il sera nécessaire de la reporter pour que les gens puissent disposer d'une année supplémentaire pour pouvoir changer de véhicule", a estimé Patrick Ollier, se disant "heureux de ces annonces", tout en jugeant "raisonnable de ne pas mettre des personnes face à des contraintes insupportables".

 

Par ailleurs, le président de la Métropole du Grand Paris a donné quelques précisions au micro de France Bleu Paris le mercredi 26 octobre 2022. La nouvelle date de mise en place de l’interdiction des Crit’Air 3 entrera en vigueur "après les Jeux Olympiques". À noter que les Crit'air 3 comprennent les modèles diesel immatriculés en avant 2011 et les modèles essence immatriculés avant 2006.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle