S'abonner

Ford bouscule les codes de l’utilitaire avec le E-Transit Custom

Publié le 8 septembre 2022

Par Damien Chalon
5 min de lecture
Attendu pour l’automne 2023, le nouveau Transit Custom, dans sa version électrique, s’annonce comme l’un des meilleurs éléments de sa catégorie. Outre son autonomie inédite de 380 km, il affichera 1 100 kg de charge utile et bénéficiera d’innovations très pratiques, dont un volant inclinable.
Avec le E-Transit Custom, Ford multiplie les innovations.

Ted Cannis n’y va pas par quatre chemins au moment d’introduire le nouveau E-Transit Custom. Pour le PDG de Ford Pro, la division en charge des utilitaires légers, ce nouveau produit "constitue une proposition véritablement révolutionnaire pour les utilisateurs européens de fourgons". Le propos peut paraître un brin excessif mais, de toute évidence, le E-Transit Custom va faire souffler un vent nouveau sur sa catégorie.

 

Ce fourgon 100 % électrique, qui sera épaulé par des motorisations diesel et hybride, se distingue assez nettement de la concurrence par son autonomie pouvant atteindre, en cycle WLTP, 380 km. Une endurance assurée par une batterie de 74 kWh placée dans le plancher. "Le E-Transit Custom sera ainsi aussi pratique qu’un équivalent diesel, il disposera d’assez d’autonomie pour tous les déplacements", assure Ted Cannis. L’aérodynamique du véhicule a été particulièrement travaillée et sa hauteur abaissée (moins de 2 m), ce qui a permis d’améliorer le coefficient de pénétration dans l’air de plus de 10 % par rapport à la génération précédente.

 

1 100 kg de charge utile

 

Il s’agit de la même architecture technique que le F150 Lightning, le pick-up électrique proposé par la marque à l’ovale bleu en Amérique du Nord. D’autres capacités de batteries devraient compléter l’offre mais Ford ne communique pas encore à ce sujet. Pour la recharge, le fourgon peut encaisser jusqu’à 125 kW en charge rapide, de quoi récupérer 38 km d’autonomie en 5 minutes, et dispose d’un chargeur embarqué triphasé de 11 kW.

 

 

Pour agrémenter le tout, Ford annonce deux motorisations, l’une de 100 kW (135 ch), l’autre de 160 kW (217 ch), avec un couple identique de 415 Nm. Des moteurs qui sont directement fixés sur le plancher arrière du véhicule. Autre élément technique notable, le E-Transit Custom est équipé d’une suspension arrière indépendante pour plus de confort et de motricité. Ajoutons qu’il bénéficie aussi du mode One Pedal Drive qui permet d’arrêter le fourgon sans utiliser la pédale de frein, comme sur le Mustang Mach E.

 

En termes de capacité, Ford annonce une charge utile pouvant atteindre 1 100 kg, un volume de chargement allant de 5,8 à 9 m3 et une capacité de remorquage de 2 000 kg. La longueur de chargement maximale atteint quant à elle 3 450 mm. Il sera ainsi possible d’embarquer de longs équipements pouvant se glisser jusque sous le siège conducteur. Une nouveauté chez Ford qui avait jusqu’à présent l’habitude de placer la batterie à cet endroit. Cela vient illustrer la volonté de la marque d’écouter ses clients pour développer ce véhicule, plusieurs milliers d’entre eux ont été sondés.

 

Cabine approfondie inédite

 

Parmi les nouvelles astuces développées pour l’occasion, on note la possibilité de bénéficier d’une cabine approfondie, jusque-là rien de bien exceptionnel, mais celle-ci pourra se limiter à deux places et donc ne pas empiéter sur toute la largeur du véhicule avec un jeu inédit de cloisons en L. Il sera ainsi possible de garder toute la longueur utile sur environ un tiers de la largeur.

 

Toujours au rayon nouveautés, cette fois-ci dans la cabine, Ford propose une fonction tout bête à laquelle personne n’avait pensé jusqu’à présent. La jante du volant pivote et peut se mettre à l’horizontal, ce qui permet d’y poser un ordinateur à plat ou encore d'y prendre son repas, en posant une galette pleine proposée par Ford.

 

A lire aussi : Ford E-Transit : de l’autonomie à revendre

 

L’utilitaire propose en outre trois places offrant la même longueur aux jambes du fait de la disparition du levier de vitesse, un élément appréciable pour les longs déplacements. Personne n’est lésé. Plusieurs rangements sont également au menu sur la planche de bord côté passager, des aménagements rendus possibles grâce à la migration de l’airbag dans le ciel de toit. Le pack Mobile Office comprend en outre un éclairage adaptatif à LED pour la zone conducteur, un plafonnier supplémentaire et des rangements entre les sièges pour les documents et les différents appareils portables.

 

 

Pour compléter le tout, le E-Transit Custom peut être équipé d’un écran tactile de 13 pouces orienté vers le conducteur, de trois prises USB dont une en partie haute, et d’un modem 5G. La connectivité sera d’ailleurs un élément clé du véhicule avec de nombreux services auxquels les clients pourront souscrire.

 

Production à l'automne 2023

 

Bien d’autres éléments destinés à faciliter la vie des conducteurs sont de la partie comme les portes latérales coulissantes s’ouvrant en passant le pied sous le véhicule ou le Delivery Assist qui se déclenche lorsque le conducteur se gare. Dans ce cas, les feux de détresse s’allument automatiquement, les fenêtres ouvertes se referment et la portière se verrouille lorsque le conducteur quitte le véhicule. À son retour, le conducteur peut entrer et démarrer sans clé. Les feux de détresse vont s’éteindre et les fenêtres reprendre leur position initiale. Ce dispositif est pensé pour les chauffeurs livreurs qui multiplient les arrêts.

 

Autant d’innovations et d’astuces qui seront à découvrir prochainement au salon IAA de Hanovre où le véhicule sera exposé. Il faudra ensuite patienter un an, pour voir le véhicule arpenter nos routes. La production débutera à l’automne 2023 dans l’usine turque de Yeniköy détenue par Ford Otosan, la coentreprise de la marque en Turquie.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle