S'abonner

Le groupe Sipa propulse Sipa Link à Electric Road

Publié le 21 octobre 2021

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
Le concessionnaire girondin a profité du salon Electric Road de Bordeaux (33) pour présenter sa nouvelle filiale au public. Sipa Link intervient en tant que fournisseur de bornes de recharge pour les clients du groupe et notamment en BtoB, avant de concrétiser d'autres idées.
Benjamin Dubois, responsable du développement de Sipa Link.
Benjamin Dubois, responsable du développement de Sipa Link.

Il y avait beau avoir les porte-paroles de plusieurs concessions de sa plaque, le groupe Sipa mettait en réalité une autre activité sur le devant de la scène lors du salon Electric Road de Bordeaux (18-20 octobre 2021). Sur son stand divisé en plusieurs lots pour respecter les univers des marques, le concessionnaire girondin a levé le voile sur sa nouvelle filiale Sipa Link, une cellule consacrée à la commercialisation de bornes de recharge à destination des clients particuliers et surtout professionnels.

 

A l'origine du projet, il y a l'observation d'une insatisfaction globale des acheteurs de véhicules électriques au moment de passer à l'étape de l'installation de la borne. Un phénomène souvent lié à la complexité de la chaîne de valeur. Le groupe a donc voulu apporter sa propre solution en maîtrisant son catalogue de bornes et son réseau d'électriciens certifiés IRVE missionnés pour les travaux. A la tête de cette branche, Benjamin Dubois assure le développement commercial, d'abord à l'échelle de la grande Aquitaine.

 

Lire aussi : Le groupe Sipa modernise le site Volvo de Mérignac

 

Sipa Link s'appuie pour le moment en grande majorité sur les concessions, où les conseillers formulent des offres de fourniture de borne et de prestation d'installation assorties à la vente du véhicule rechargeable. "Nous avons un meilleur impact auprès des particuliers pour le moment, car les entreprises ont souvent des organisations internes pour gérer ces achats de matériel, concède Benjamin Dubois. Mais, il s'avère que notre solution présente un grand avantage pour les clients exerçant une profession libérale". A moyen terme, le responsable vise une pénétration de 50 % dans les bons de commande.

 

"Les études projettent 6 millions de ventes de bornes en France en 2030, nous avons donc un énorme potentiel", glisse Benjamin Dubois. Il se satisfait des moyens humains, techniques et marketing débloqués par sa direction et les actionnaires du groupe Sipa afin de mener à bien cette mission de conquête. Et dans cette optique, le canal des 32 concessions du groupe n'est pas le seul à être exploité par Sipa Link qui fonctionne également en tant qu'entité libre de démarcher des entreprises et des collectivités pour leur proposer le package. Le CHU d'Arcachon ou encore Colas comptent parmi les intéressés prêts à sauter le pas. Dans ce cas de figure, Sipa Link porte le message pour les 17 marques du groupe dont les vendeurs peuvent proposer les gammes de véhicules.

Un réseau de recharge en propre

 

Concernant les bornes, la société girondine s'est tournée vers Wellborne, le concepteur à la tête duquel se trouve un autre concessionnaire, Edouard Coquillat, connu par ailleurs comme le directeur général de Central Autos, distributeur multimarque dans le Rhône et l'Isère. Un choix de raison nourrit par une volonté de disposer d'un produit de qualité. Outre Sipa, les groupes Vulcain, Jean Lain et Suma comptent parmi les clients de l'entreprise lyonnaise. Dans le cas du concessionnaire bordelais, le catalogue se compose de la borne AC délivrant entre 3,7 et 44 kW (avec ou sans câble intégré) et sur une station AC à double sortie d'une puissance allant de 60 à 300 kW, soit une gamme de prix s'échelonnant de 1 060 à 4 210 euros par équipement hors option.

 

Lire aussi : L'Avere prolonge son Coup de boost

 

Certifié Gireve et donc capable d'interopérabilité, le matériel de Wellborne offre d'autres perspectives à Sipa Link et en premier lieu la constitution d'un réseau public. Benjamin Dubois planche sur le sujet. "Il pourrait être pertinent de mailler le territoire et de prêter une attention particulière aux ports de plaisance du bassin d'Arcachon", confie-t-il une partie de son plan. Sipa Link s'autorisera en fonction des opportunités, à construire ses propres stations de recharge pour participer à l'effort collectif. Des infrastructures qui pourraient être rendues accessibles, entre autres, aux détenteurs de la future carte d'abonnement sur laquelle les équipes internes travaillent actuellement.

Laisser un commentaire

cross-circle