S'abonner

Volkswagen : le nouvel Amarok à l’agenda 2022

Publié le 8 décembre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
La seconde génération du pick-up Volkswagen, fruit d’un partenariat avec Ford, verra le jour en 2022. Produit en Afrique du Sud, l'Amarok sera commercialisé au niveau mondial, y compris en Europe.
Le nouveau VW Amarok sera commercialisé en Europe d'ici fin 2022.
Le nouveau VW Amarok sera commercialisé en Europe d'ici fin 2022.

Disparu des écrans radars depuis le mois d’août 2020 suite à l’arrêt de sa production au sein de l’usine de Hanovre, en Allemagne, après dix ans d’activité et 800 000 unités vendues, le Volkswagen Amarok fait à nouveau parler de lui en cette fin d’année 2021. Le constructeur vient en effet de débuter le teasing en vue du lancement de la seconde génération du pick-up, prévu fin 2022. 

 

Seuls deux croquis ont été publiés, ce qui laisse peu de place aux commentaires sur son physique. Il est toutefois possible de se faire une idée en regardant les clichés du nouveau Ranger récemment publiés par Ford. Les deux véhicules ont fait l’objet de développements communs et sortiront de la même usine, en Afrique du Sud. Le site de Silverton, propriété de Ford, a fait l’objet d’un investissement d’un milliard de dollars début 2021 en vue de la production de ces deux véhicules.

 

A lire aussi : Ford Ranger : pour finir en beauté

 

Volkswagen assure toutefois que le nouvel Amarok sera doté de l’ADN de la marque. Des équipes basées en Australie et en Europe y ont veillé. "L’avant saisissant et surtout le design en X caractéristique démarquent clairement le nouvel Amarok de ses concurrents et soulignent sa qualité de précurseur, souligne Albert-Johann Kirzinger, directeur du design de Volkswagen Véhicules Utilitaires. Nous avons réussi à représenter, sans ambiguïté possible, toute la force et la puissance du nouvel Amarok, en les associant clairement à l’ADN de Volkswagen, à l’intérieur comme à l’extérieur."

 

La marque se contente ensuite d’indiquer que le pick-up sera équipé de nombreuses aides à la conduite tout en faisant la part belle à la connectivité et à "des innovations inédites sur ce segment". De plus amples détails arriveront dans les prochains mois à l’approche de sa commercialisation.

 

Point important, le pick-up sera un véhicule à vocation internationale. D'où sa commercialisation y compris en Europe, un continent pourtant de moins en moins propice à ce type de véhicules. L’ancienne génération continuera de son côté à être produite en Argentine. 

Laisser un commentaire

cross-circle