S'abonner

Ford Ranger : pour finir en beauté

Publié le 7 décembre 2021

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Le Ford Ranger, lancé en 2012, passera la main à une nouvelle génération début 2023. En attendant, pour animer cette dernière année de commercialisation, le constructeur américain propose quatre séries limitées. Il y en aura pour tous les goûts.
Le Stormtrak, qui devrait totaliser 400 immatriculations, peut être considéré comme la version
haut de gamme du Ranger.
Le Stormtrak, qui devrait totaliser 400 immatriculations, peut être considéré comme la version haut de gamme du Ranger.

Le nouveau Ford Ranger vient d’être dévoilé, mais il ne sera pas dans les showrooms français avant début 2023. Le Ran­ger actuel, sorti en 2012, va donc rester au catalogue en 2022. Et cette dernière année sera riche, puisque le pick‑up de Ford va pouvoir compter sur quatre nouvelles finitions pour animer les ventes.

 

Quant à l’exer­cice 2021, le Ranger a repris, à fin novembre, le leadership du segment devant le Toyota Hilux. En effet, alors que l'américain été à 89 unités du nippon en octobre, à fin novembre, le Ranger totalise 3 797 immatriculations, soit 103 de plus que l'Hilux (3 694 unités). Une place qu'imaginait Louis‑Carl Vignon, président de Ford France, car le rythme d’arrivée des pick‑up est bien meilleur en cette fin d'année, après avoir été pénalisé par un arrêt de la production dans l’usine d’Afrique du Sud qui le construit.

 

Pour tous les goûts

 

Dans la gamme traditionnelle des XL, XLT, Limited ou Wildtrak, viennent donc s’insérer les variantes Wolftrak, Stormtrak, MS‑RT (M‑Sport Road Technology) et Raptor Special Edition. Au chapitre mécanique, on retrouve le bloc 2 l diesel en 170 ch (33 % des ventes) et 213 ch (66 % des ventes). Le Wolftrak (en 170 ch et basé sur la finition XLT) est la plus « utilitaire » des quatre nouvelles propositions, avec des pneus tout‑terrain ou le blocage de différentiel arrière de série. Facturé de 31 355 à 35 355 euros HT, il devrait rapidement trouver sa place dans le monde de l’agriculture et plus large­ment dans les activités de plein air. La charge utile peut atteindre 1 158 kg et il peut tracter jusqu’à 3 500 kg.

 

Ford Ranger Wolftrak Photo : Frédéric Le Floc'h / DPPI

 

Avec le Stormtrak (213 ch, BVA10 et basé sur la finition Wildtrak), Ford amène un peu plus de raffinement avec la plus grosse motorisation, un intérieur cuir ou encore cette couleur rouge lu­cid exclusive. Proposé entre 41 855 et 43 955 euros HT, le Stormtrak devient la version haut de gamme du Ranger. Cependant, pour ceux qui en vou­draient plus, Ford dispose encore de deux armes avec le Ranger MS‑RT et le Raptor Special Edition.

 

Le Raptor reste hors norme

 

Passé dans les ateliers de M‑Sport, l’équipe britannique qui fait courir des Ford en championnat du monde des rallyes, le Ranger MS‑RT (213 ch, BVA10) est typé asphalte avec notam­ment des jantes OZ Racing en 20’’. Son bouclier avant, ainsi que ses arches de roue ont gagné en muscles avec un kit carrosserie. Ce Ranger joue clairement la carte de l’exclusivité et cela se paye puisqu’il est le plus cher de la gamme avec 54 755 euros HT en super cab et 57 255 euros HT en double cabine.

 

Le Ranger MS-RT - Photo Frédéric Le Floc'h / DPPI

 

Face à lui, le Raptor Special Edition semble compétitif avec 50 825 euros HT. Ce pick‑up hors norme, qui a représenté jusqu’à 10 % des ventes, demeure un ovni dans la production. Il s’offre ici encore un peu plus de personnalité avec des stickers, mais l’essentiel reste son efficacité avec son train arrière spécifique et ses amortisseurs Fox à long débattement.

 

Ranger Raptor. Photo : Frédéric Le Floc'h / DPPI

 

Commercialement, Ford France sou­haite écouler 5 000 Ranger l’année prochaine, dont 1 200 unités de ces quatre séries limitées (400 Wolftrak, 400 Stormtrak, 300 Raptor Special Edition et 100 MS‑RT). Sous l’effet de la fiscalité, le marché a évolué et maintenant, le super cab, la cabine approfondie, pèse 66 % des ventes du Ranger, le double cabine 29 % et le simple cabine 5 %. Ford France compte aussi sur une offre châssis cabine (à partir de 26 225 euros HT) plus large, avec le programme Ford Ready, pour séduire davantage.

 

Les 4 séries limitées du Ford Ranger - Photo Frédéric Le Floc'h / DPPI

 

Laisser un commentaire

cross-circle