S'abonner

Nouveau départ pour l’usine Volkswagen de Hanovre

Publié le 22 septembre 2022

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Site historique de Volkswagen Véhicules Utilitaires, l'usine de Hanovre passe à l'électrique en accueillant l'ID.Buzz sur ses chaînes. Une nouvelle ère qui va aussi la conduire à produire des SUV à batterie pour Audi et Bentley.
VW Hanovre
Aujourd'hui, l'usine de Hanovre produit 150 ID.Buzz par jour mais devrait rapidement atteindre 200 unités.

Avec l’arrivée de l’ID.Buzz sur ses chaînes de production, l’historique site Volkswagen de Hanovre, qui a fabriqué le Combi à partir de 1956, entre dans une nouvelle ère. Celle de l’électrification. 

 

Sa mutation a duré plus de 2 ans, sans jamais arrêter la production. Le site a bénéficié de la large enveloppe de 89 milliards d’euros décidée par le groupe pour moderniser et électrifier ses sites de production. Rien que sur la formation du personnel, 21 millions d’euros ont été investis pour accueillir le modèle 100 % électrique. 

 

A lire aussiLe groupe Volkswagen va investir 89 milliards d'euros dans l'électrification de ses usines

 

Aujourd’hui, se côtoient donc sur les lignes le Transporter T6.1, le Multivan (appelé T7 en interne) et l’ID.Buzz. Le site pourra atteindre une cadence de 900 véhicules par jour une fois que tous les process seront rodés et maîtrisés. Ainsi, 500 T6.1, 200 Multivan et 200 ID.Buzz seront fabriqués quotidiennement. 

 

 

Cette augmentation de la production est le fruit d’une large réorganisation, mais aussi d’une automatisation plus avancée notamment dans l’atelier de carrosserie. Ainsi, pour les caisses des ID.Buzz et Multivan, les robots s’acquittent de plus de 90 % des tâches, alors qu’ils se limitent à 77 % pour le Transporter. 

 

Un balai de chariots autonomes a également lieu dans les allées de l’usine pour répondre à une complexité folle puisque trois modèles, reposant sur 3 plateformes différentes, se partagent les deux lignes d’assemblages. 

 

A lire aussiVW Utilitaires va produire 130 000 ID.Buzz par an à Hanovre

 

Pour autant, l’usine de Hanovre n’a encore pas fini d’évoluer. En effet, alors que la prochaine génération du Transporter T6.1 est développée avec Ford (comme pour le nouvel Amarok), et sera produite en Turquie, le site allemand va accueillir, dans quelques années, la production d’un SUV 100 % électrique du segment D pour les marques Audi et Bentley. 

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle