S'abonner

Mazda passe à l'hybride rechargeable

Publié le 9 mars 2022

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
L'arrivée du CX-60 fait entrer Mazda sur le marché de l'hybride rechargeable avec une proposition maison affichant 327 chevaux et une autonomie électrique de 63 km. Les premières livraisons sont attendues pour septembre 2022.
Avec une batterie d'une capacité de 17,8 kWh, le Mazda CX-60 annonce une consommation moyenne de 1,5 l aux 100 km et des émissions de CO2 de 33 g/km.
Avec une batterie d'une capacité de 17,8 kWh, le Mazda CX-60 annonce une consommation moyenne de 1,5 l aux 100 km et des émissions de CO2 de 33 g/km.

Mazda poursuit sa mue vers l'électrification et la neutralité carbone visée en 2050. En effet, après le SUV 100 % électrique MX-30 et l'hybridation légère de ses blocs thermiques, le constructeur nippon vient de dévoiler le CX-60, son premier modèle hybride rechargeable sur le marché européen. Un produit qui sera dans les showrooms français en septembre 2022 et dont les tarifs s'échelonneront de 52 000 à 70 000 euros.

 

Ce nouveau SUV sera équipé d'un moteur 2.5 l Skyactiv-G associé à un moteur électrique de 100 kW et une batterie d'une capacité de 17,8 kWh. De quoi annoncer une autonomie de 63 km sans la moindre émission et une consommation moyenne de 1,5 l aux 100 km pour des émissions de CO2 moyennes de 33 g/km. Ainsi armé, le CX-60 e-Skyactiv PHEV affiche une puissance cumulée de 327 chevaux (241 kW) et un couple de 500 Nm. Ce nouveau modèle sera également décliné en quatre roues motrices.

 

A lire aussi : Mazda va muscler sa gamme européenne

 

Plus largement, le constructeur va lancer 5 nouveaux modèles électrifiés dans les trois prochaines années et gageons que CX-80, annoncée pour 2023, en fera partie. Au-delà, à partir de 2025, Mazda inaugurera une nouvelle plateforme, Skyactiv EV, qui servira de base à tous ses futurs modèles électriques.

 

 

Modèles électrifiés : 68,7 % des ventes de Mazda France

 

En 2021, Mazda France a totalisé 9 482 immatriculations, en croissance de 6,7 %. La part des modèles électrifiés (électrique, hybride, et hybridation légère) a atteint 68,7 % des ventes, soit 6 517 unités.

 

Le MX-30, 100 % électrique, a progressé de 25,1 %, à 772 unités, mais le best-seller de la marque demeure le CX-30 avec 3 030 unités (+6,2 %), dont 3 006 en hybridation légère. Même constat pour la berline Mazda 3 dont la variante électrifiée a représenté 1 671 des 1 685 immatriculations du modèle. Quant à la Mazda 2, qui reste au catalogue malgré l'arrivée en mars de la Mazda 2 Hybrid issue de la coopération avec Toyota, ses versions mild-hybride ont totalisé 1 068 des 1 172 ventes enregistrées en 2021.

 

Pour 2022, Mazda France vise naturellement plus haut avec une volonté d'atteindre 11 000 immatriculations. Pour cela, il pourra compter avec l'arrivée du CX-60, la montée en puissance de la Mazda 2 Hybrid mais aussi sur les Mazda 2 actuelle et CX-5 revisités.

 

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle