S'abonner

Mazda va muscler sa gamme européenne

Publié le 7 octobre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le constructeur japonais prévoit d’ajouter deux SUV hybrides rechargeables à son catalogue européen à partir de 2022. Le MX-30 va, quant à lui, bénéficier d'un prolongateur d'autonomie.
Outre le lancement des CX-60 et CX-80, Mazda proposera une version avec prolongateur d'autonomie du SUV électrique MX-30.
Outre le lancement des CX-60 et CX-80, Mazda proposera une version avec prolongateur d'autonomie du SUV électrique MX-30.

Mazda va prochainement remédier à l’un de ses points faibles en Europe : la profondeur de gamme. Le constructeur japonais doit actuellement composer avec huit modèles, dont la Mazda 6 qui arrive en bout de course et le MX-5 qui est avant tout un produit de niche. Vient s’ajouter une proposition 100 % électrique, le MX-30, manquant clairement de notoriété et peut-être d’autonomie (200 km).

 

Un autre handicap évident est l’absence de propositions hybrides. L’activité est ainsi focalisée sur 5 modèles uniquement thermiques : le CX-30, la Mazda 3, la Mazda 2, le CX-3 et le CX-5. En France, ils ont été respectivement écoulés à 2 361, 1 350, 931, 719 et 638 unités depuis le mois de janvier. Soit un total de 5 999 immatriculations et 80 % du business de la marque.

 

Offensive PHEV

 

A partir de 2022, Mazda va changer de braquet avec deux modèles supplémentaires, les SUV CX-60 et CX-80, qui complèteront idéalement la gamme en termes de carrosseries mais aussi de motorisations. Ils seront proposés en versions hybrides rechargeables avec quatre moteurs à essence en ligne combinés à un moteur électrique. La nouvelle génération de six cylindres en ligne essence Skyactiv-X et le moteur diesel Skyactiv-D seront également mobilisés avec un système hybride 48 V.

 

Mazda ne donne guère plus d’éléments à ce stade, précisant seulement que le CX-80 bénéficiera de trois rangées de sièges. La marque s’attend évidemment à ce que ces deux SUV génèrent "une croissance commerciale positive à moyen et long terme".

 

A lire aussi : Laurent Thézée, Mazda France : "Nous avons de grandes ambitions"

 

Toujours en 2022, au cours du premier semestre, une nouvelle version du MX-30 sera introduite avec un prolongateur d’autonomie utilisant le moteur rotatif de Mazda comme générateur. Le constructeur sera ainsi rapidement à la tête d’une gamme plus attractive, tant pour les particuliers que les professionnels.

Laisser un commentaire

cross-circle