S'abonner

Le SUV Smart #1 se dévoile à Paris

Publié le 18 mai 2022

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
Après un tour d'Europe entamé à Berlin, le nouveau SUV Smart #1 était de passage à Paris. L'occasion de découvrir la version définitive de ce modèle 100 % électrique du segment B (4,27 m) qui sera dans les showrooms du nouveau réseau Smart début 2023.
Cyril Bravard, le PDG de Smart France.
Cyril Bravard, le PDG de Smart France.

Après le concept-car présenté à Paris en septembre 2021, le SUV Smart #1, dans sa version définitive, a fait une escale dans la capitale française. L'occasion de découvrir ce modèle 100 % électrique du segment B (4,27 m) qui sera dans les showrooms du nouveau réseau Smart début 2023. Les pré-commandes ouvriront en septembre 2022.

 

De plus, la marque a profité de l'évènement pour inviter son nouveau réseau à découvrir le produit qui symbolise la nouvelle vie de Smart. "Notre réseau va compter une vingtaine d'investisseurs et une cinquantaine de points de vente", précise Cyril Bravard, le président de Smart France. On y retrouve logiquement tous les grands noms du réseau Mercedes : Como, Emil Frey France, BYmyCAR, RCM, de Willermin, etc. Notons que l'actuelle Smart Fortwo va poursuivre sa carrière jusqu'en 2024 mais sous la responsabilité de Mercedes et non de la nouvelle entité Smart.

 

A lire aussi : Smart va passer à la vente directe

 

Quant aux contrats d'agents voulus par la nouvelle entité Smart, la signature est proche. Cyril Bravard indique avoir un accord avec le groupement et que l'heure est aux réglages des derniers détails. Smart France met aussi la dernière main à l'interface digitale pour que le client ait un parcours le plus fluide possible, pouvant à la fois tout faire en ligne ou en concession ou mélanger les deux canaux.

 

 

Avec ce SUV Smart #1, la marque commence vraiment une nouvelle vie, avec des ambitions naturellement plus fortes, mais avec la volonté farouche de ne pas dilapider son ADN malgré des mensurations en hausse. Pour Cyril Bravard, "il ne faut pas réduire Smart aux mini-citadines. Son rôle est d'offrir de la mobilité quelle que soit la taille de la carrosserie." D'ailleurs, avec le #1, Smart part dans un premier temps à la conquête du segment B mais une logique de gamme est enclenchée et d'autres modèles suivront.

 

A lire aussi : Daimler et Geely font Smart communes

 

En attendant, le SUV Smart #1 totalement électrique peut se ranger dans la catégorie premium. En effet, il cache une batterie de 66 kWh et un moteur offrant une puissance de 200 kW (272 ch). L'autonomie, toujours en cours d'homologation, devrait osciller entre 420 et 440 km. Autre détail qui témoigne du positionnement du modèle, il embarque un chargeur de 22 kW en courant alternatif et il peut même accepter jusqu'à 150 kW en courant continu, de quoi réduire drastiquement le temps de charge. Le modèle repose sur la plateforme SEA de Geely, alors que Mercedes était en charge du design, extérieur et intérieur, et de l'interface.

 

 

Une idée du prix ? Il est encore trop tôt. Cela étant, Cyril Bravard et son équipe travaillent pour être "bien placés sur les loyers que nous allons proposer", car selon lui la LOA devrait dominer les autres modes de financement. D'ailleurs sur ce dernier point, Smart France devrait bientôt annoncer le nom de son partenaire pour la LOA. Rappelons qu'au niveau européen la marque a signé, pour la LLD, avec ALD.

 

Le travail de Smart France, la société créée en avril 2021 pour gérer la nouvelle vie de Smart, est donc loin d'être terminé. D'ailleurs, l'équipe compte aujourd'hui 8 personnes et devrait encore s'étoffer d'ici la fin de l'année.

 

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle