S'abonner

Kia Sportage, un SUV calibré pour l’Europe

Publié le 1 septembre 2021

Par Damien Chalon
4 min de lecture
La 5e génération du SUV compact de la marque sud-coréenne pointe le bout de son nez. Au programme, un style affirmé, une motorisation hybride rechargeable et un contenu technologique au goût du jour.
Le nouveau Kia Sportage arrivera en France début 2022.
Le nouveau Kia Sportage arrivera en France début 2022.

Dévoilé il y a quelques semaines dans une version longue qui ne nous est pas destinée, une version mondiale comme l’appelle le constructeur sud-coréen, le Kia Sportage montre à présent son visage spécifiquement étudié pour le continent européen. Les différences ne sautent pas aux yeux dans la mesure où la face avant, l’arrière et la planche de bord son rigoureusement identiques. Tout se joue finalement au niveau de l’empattement. Toujours est-il que Kia parle d’un modèle "soigneusement conçu pour devenir une nouvelle référence sur le segment des SUV en Europe".

 

Le design est certes intéressant, à l’image des feux de jour à Led en forme de boomerang à l’avant et de cette calandre noire au graphisme très travaillé. Notons que ce sont deux éléments qui ont également attiré notre attention sur le nouveau Hyundai Tucson, son très proche cousin. A l’arrière, la ligne horizontale reliant les feux apporte elle aussi sa petit touche d’élégance, même si cet effet de style tend à se répandre dans le milieu automobile.

 

Déclinaison hybride rechargeable

 

A bord, le Sportage monte également en gamme avec, on ne peut le louper, ce double écran incurvé s’étendant sur toute la partie avant du poste de conduite. Il s’agit de deux dalles de 12,3 pouces, l’une pour les instruments, l’autre tactile pour accéder à toutes les commandes du véhicule. Kia assure également proposer des matériaux de "très haute qualité au toucher exceptionnel", ce que nous ne manquerons évidemment pas de vérifier lors d’une future prise en mains. Sur le plan pratique, le Sportage affiche des mensurations le situant dans la moyenne du segment C-SUV avec un empattement de 2680 mm, une longueur de 4515 mm et une volume de coffre de 591 litres.

 

Mais plus que tout, ce sont les motorisations qui jouent actuellement un rôle central dans le choix de tel ou tel modèle. Et dans ce domaine, le Sportage entend bien tirer son épingle du jeu avec une gamme entièrement électrifiée. Sa proposition phare est hybride rechargeable, associant un moteur turbo essence 1,6 l T-GDi de 180 ch, un moteur électrique de 91 ch, une transmission intégrale de série et une batterie de 13,8 kWh. L’ensemble développe un total de 265 ch pour une autonomie en tout électrique qui devrait dépasser les 50 km.

 

A lire aussi : Marc Hedrich, Kia : "Le succès de nos véhicules électrifiés n'est pas un hasard"

 

Le SUV est également décliné en full hybride de 230 ch avec le même moteur thermique de 180 ch ici couplé à un moteur électrique de 60 ch et une batterie de 1,49 kWh. Plus classique, une proposition essence de 150 ch et une autre diesel de 136 ch (en 2 ou 4 roues motrices), dotées d’une hybridation légère, sont au menu. Précisons enfin que le Sportage intègre toutes les aides à la conduite du moment.

 

Il s’agit en somme d’un véhicule complet qui arrive au bon moment sur un marché européen toujours plus friand de technologies et de motorisations alternatives. Il faudra toutefois patienter quelques mois pour l’approcher, son arrivée dans les concessions françaises étant annoncée pour le début de l'année 2022. Il devrait selon toute vraisemblance continuer à être produit dans l’usine de Zilina, en Slovaquie.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

cross-circle