Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry

Questions à Sébastien Henry, directeur région EMEA Lamborghini.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. En votre qualité de directeur EMEA, quelle analyse faites-vous de la région que vous dirigez ?
SEBASTIEN HENRY.
Nous évoluons sur une région aux profils variés. L’Europe est pour ainsi dire mature, même quand on commercialise des Lamborghini. Derrière l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse, qui sont nos principaux débouchés, la Russie croît de manière très rapide. En ce qui concerne le Moyen-Orient, nous avons une réputation assez forte depuis la Countach. En 2012, alors que nos ventes mondiales augmentaient de 30 %, à 2 083 unités, la région a connu une croissance de 80 %, à 149 exemplaires, portée par l’Aventador et par la Gallardo qui progresse encore de 35 %.

JA. Comment vous organisez-vous dans la zone ?
SH.
Nous avons peu recours aux services d’importateurs et privilégions la distribution en direct. Au Moyen-Orient, Lamborghini a trois personnes en poste pour assurer la gestion commerciale et l’après-vente auprès de treize concessionnaires, dont un à Doha. Une équipe qui devrait s’étoffer.

JA. Sous quel signe se place l’année 2013 ?
SH.
Contrairement à ce que l’on pense, la compétition n’est pas plus rude qu’ailleurs. L’essor des marques passe par le relationnel, car c’est un univers très protocolaire. Sur le plan commercial, nous allons pousser l’Aventador Roadster qui a un énorme potentiel. Néanmoins, l’Europe reste la priorité car il nous importe d’équilibrer notre poids par rapport à l’Amérique et à l’Asie-Pacifique.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
La PFA définit un pacte de solidarité pour la filière automobile

Jouer collectif pour résister à la crise. C'est le sens du pacte de solidarité et de bonnes pratiques défini par la filière, emmenée par la Plateforme de l'Automobile. Objectif : préparer tous ensemble

Les dix points marquants du marché automobile en mars 2020 : l'effondrement

Mars 2020 devait être le mois où les immatriculations de VP neufs devaient se ressaisir, après un début d'année compliqué par la fiscalité. Or, il n'est finalement rien d'autre que le mois de la désolation.

Comment les concessionnaires peuvent-ils amorcer la reprise ?

Une étude menée en Italie donne quelques éléments de compréhension sur le comportement des acheteurs en cette période inédite. Une extrapolation pourrait aider les distributeurs français à préparer

Pas de Mondial de l'Auto à la porte de Versailles en 2020

Le Mondial de l'Auto, prévu du 29 septembre au 11 octobre 2020 à la porte de Versailles à Paris, n'aura pas lieu. Seuls les événements Movin'On, Smart City et les manifestations dans Paris sont, pour

Chômage partiel : comment ça marche ?

Quelles sont les conditions de mise en oeuvre du dispositif de chômage partiel ? Quels sont les motifs acceptés et qui peut en bénéficier ? Le CNPA a analysé l'ensemble des ordonnances parues au Journal

25 ordonnances pour la sauvegarde de l'activité économique

Le gouvernement a annoncé les 25 mesures qui viennent compléter l'état d'urgence sanitaire. Report de charges, étalement des dépenses, fonds de solidarité... Voici le détail des solutions économiques

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page