S'abonner

Les loueurs ne jouent pas le jeu de la transition écologique

Publié le 21 mai 2024

Par Thomas Blanc
2 min de lecture
Pour que les véhicules électriques intègrent les flottes d'entreprises, il faut pour cela que les sociétés de leasing les leur proposent. Cependant, l'organisation non gouvernementale Transport & Environment a publié une étude montrant la faible présence de ces offres parmi les voitures neuves mises à la route par les loueurs en 2023.
Transport & Envirnment T&E société de leasing BNP Paribas Arval Société Générale véhicule électrique flotte entreprise électrification des flottes
En France, certains géants du leasing mettent au second plan l’électrification, une contradiction au vu de la politique de verdissement du secteur. © AdobeStock / Jasmin Merdan

Mardi 21 mai 2024, l’organisation non gouvernementale Transport & Environement publie une nouvelle étude sur l'électrification des flottes d’entreprises. 

 

Ce qu’il en retourne est sans équivoque. Selon les chiffres de l’ONG, les sociétés de leasing ne mettent pas sur la route autant de voitures électriques que le reste du marché. 

 

"Les sociétés de leasing prétendent souvent être des leaders de la mobilité verte. Les rapports s’accumulent pour démontrer qu’elles sont en réalité des faux-amis de la transition automobile", explique Léo Larivière, responsable transition automobile chez T&E France.

 

Alors que le leasing aux entreprises représente une voiture neuve sur trois, environ 10 % des voitures qu'elles louent étaient électriques en 2023, trop peu aux yeux de Transport & Environment qui met plus gravement en cause deux de ces géants de la location longue durée, la Société Générale et BNP Paribas.

 

 

En effet, ces mastodontes, qui représentent respectivement 18 % et 16 % du marché du leasing aux entreprises, n'ont mis à la route que 12 et 11 % de voitures électriques avec leurs différentes filiales, dont Ayvens (SG) et Arval (BNP), selon l'organisme. Alors que la moyenne du marché s'établit à 17 % et que la part de marché de l'électrique du côté des ménages atteint 23 % en 2023. 

 

"Les banques et leurs filiales de leasing doivent prendre leur juste part de responsabilité et s’engager sur une trajectoire de sortie de la voiture à pétrole", résume Léo Larivière.

 

À noter que d'autres comme Elite-Auto, filiale de Huyndai, s'approchent de la moyenne du marché de 17 %, tandis que Crédit Agricole Consumer Finance atteint 23 % d'électrique mis à la route en 2023, autant que les ménages.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle