S'abonner

La réaffectation, la parade à la pénurie de véhicules ?

Publié le 28 octobre 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Face au manque de véhicules neufs et à l’allongement des délais de livraisons, Fullcar Services préconise aux gestionnaires de flotte de réaffecter les véhicules plutôt que de les restituer.
Yves Cadio (Fullcar Services) conseille aux entreprises de ne pas restituer leurs véhicules mais de les réaffecter
Yves Cadio (Fullcar Services) conseille aux entreprises de ne pas restituer leurs véhicules mais de les réaffecter

La pénurie de composants électroniques perturbe la sphère automobile à tous les niveaux, de la production même des véhicules jusqu’à leur utilisation sur le terrain. Dans les entreprises, grandes consommatrices de véhicules neufs, la gestion des délais de livraison rallongés, qui vont actuellement de 6 à 12 mois, devient un enjeu crucial. Car sans voitures à la route, leur activité est vouée, elle aussi, à tourner au ralenti.

 

Plusieurs solutions existent néanmoins pour surmonter au mieux cette situation qui est appelée à durer au-delà de 2022. Fullcar Services, qui intervient entre autres auprès des gestionnaires de parc pour des opérations de convoyage, a identifié six leviers à actionner. Le prestataire conseille en premier lieu aux entreprises de ne pas restituer leurs véhicules mais de les réaffecter à de nouveaux utilisateurs.

 

"Aujourd’hui, un gestionnaire de flotte a tout intérêt à ne pas restituer ses véhicules ni en cours ou ni en fin de contrat mais à les réaffecter", affirme Yves Cadio, directeur opérationnel de Fullcar Services. Et d’ajouter qu’en "plus de pallier le manque de véhicules neufs liés à la crise des semi-conducteurs, vous allez réaliser de belles économies".

 

Donner la priorité à l’électrique

 

La réaffectation d’un véhicule est une opération qui peut se régler en deux semaines, assure le prestataire. Les différentes étapes sont l’enlèvement à domicile, le relevé d’état et le chiffrage, le contrôle sécurité, la remise en état carrosserie et/ou mécanique, le remplacement des documents absents, le nettoyage, le stockage et la livraison au nouvel utilisateur. Autant de sujets que Fullcar Services se propose de gérer pour le compte des entreprises.

 

Les cinq autres leviers identifiés sont peu ou prou dans la même veine que le premier, et sont globalement des conseils de bon sens. Fullcar invite ainsi les gestionnaires de parc à négocier les durées de location de leurs véhicules pour pouvoir les réaffecter si besoin, à commander leurs véhicules neufs 9 mois avant la date de livraison, à opter pour des véhicules électriques, prioritaires dans la chaîne de production automobile, à renoncer à certains équipements électroniques lors de la commande d'un véhicule, et enfin à envisager une solution de location plus flexible.

Laisser un commentaire

cross-circle