S'abonner

Confirmation de la hausse des indemnités kilométriques dès 2022

Publié le 7 février 2022

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
Après l'annonce du Premier ministre, Jean Castex, au sujet de la hausse des indemnités kilométriques de 10 %, le ministère de l'Économie précise que cette modification s’appliquera dès la prochaine campagne de déclaration sur le revenu en avril 2022. 
Le gouvernement songe à introduire une indexation automatique du barème kilométrique pour être en adéquation avec les coûts de possession d’un véhicule.
Le gouvernement songe à introduire une indexation automatique du barème kilométrique pour être en adéquation avec les coûts de possession d’un véhicule.

Le 25 janvier 2021, Jean Castex avait mis un terme aux spéculations concernant une revalorisation de 10 % du barème de l'indemnité kilométrique. Aujourd’hui, cette dernière est concrétisée par un communiqué officiel du ministère de l’Économie. Cette hausse cible exclusivement les salariés qui utilisent leur véhicule personnel à des fins professionnelles et qui déclarent aux impôts leurs frais réels. Un point qui concerne 2,5 millions d’automobilistes. La revalorisation du barème de l'indemnité kilométrique s'applique dans le cadre de la prochaine campagne de déclaration pour l’année 2021 de l’impôt sur le revenu, débutant au mois d’avril 2022.

 

Indexation automatique du barème en 2023 ?

 

Bercy précise toutefois que cette revalorisation servira de référence pour la fixation du montant des indemnités forfaitaires kilométriques versées par les employeurs à leurs salariés qui utilisent leur voiture personnelle pour leur travail. Ces indemnités sont exonérées de cotisations sociales et sans justificatif à condition que cela respecte le barème kilométrique.

 

A lire aussi : E85 : tout pour plaire ou presque

 

"Ajoutée au bouclier tarifaire, au gel des prix du gaz, à la revalorisation du chèque énergie et l’indemnité inflation, cette annonce illustre la volonté du gouvernement de protéger le pouvoir d’achat", précise Bercy. Par ailleurs, le gouvernement songe à introduire une indexation automatique du barème kilométrique pour être en adéquation avec les coûts de possession d’un véhicule et de la hausse des coûts du carburant.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle