S'abonner

Hyundai vise 7 % du marché mondial des électriques en 2030

Publié le 4 mars 2022

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le constructeur sud-coréen ambitionne d’écouler 1,87 million de véhicules électriques par an d’ici 2030. Selon ses prévisions, cela représentera 7 % des ventes mondiales. Hyundai disposera pour cela de 17 modèles électriques.
Hyundai ambitionne de vendre 1,87 million de véhicules électriques par an d'ici 2030.
Hyundai ambitionne de vendre 1,87 million de véhicules électriques par an d'ici 2030.

A l’instar de sa marque sœur Kia, Hyundai revoit ses ambitions à la hausse en matière d’électrification. Parmi les objectifs de sa nouvelle feuille de route stratégique pour 2030, figure celui de s’arroger 7 % du marché mondial des véhicules électriques. Ce qui représentera selon les calculs du constructeurs 1,87 million d’unités, avec une étape intermédiaire à 560 000 unités en 2025.

 

Hyundai va évidemment se donner les moyens de ses ambitions avec un catalogue enrichi au fil des ans. D’ici la fin de la décennie, son catalogue comptera 17 modèles électriques, dont six pour sa marque de luxe Genesis.

 

A lire aussi : 4,3 millions de ventes en 2022 pour Hyundai

 

Parmi les nouvelles propositions de la marque Hyundai figureront trois berlines, six SUV, un utilitaire léger et un nouveau type de véhicule. Les premières à voir le jour seront la Ioniq 6 dès cette année, puis la Ioniq 7 en 2024.

 

Genesis commercialisera pour sa part deux voitures de tourisme et quatre SUV, dont le GV70 électrifié lancé cette année. À partir de 2025, tous les modèles nouvellement lancés par Genesis seront électrifiés.

 

La production de cette gamme électrique sera assurée par les usines existantes en Corée du Sud et en République tchèque, mais aussi dans la toute nouvelle usine indonésienne qui a débuté ses activités dernièrement. Hyundai prévoit de renforcer en parallèle ses approvisionnements en batteries dans le but d’en obtenir 170 GWh d’ici 2030.

 

Hyundai nourrit également des ambitions dans le domaine des voitures autonomes, ainsi que celui des logiciels.

 

Cette feuille de route stratégique 2030 impliquera un investissement de près de 72 milliards d’euros, dont 14,5 milliards pour l’électrification et 9 milliards pour les capacités logicielles.

 

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle