S'abonner

Fiat part à la conquête d’un nouveau public grâce à l’abonnement

Publié le 31 mars 2022

Par Damien Chalon
4 min de lecture
Une nouvelle formule voit le jour chez Fiat : l’abonnement sans engagement. Pour le lancement, seule la 500 électrique est concernée avec des mensualités allant, selon les versions, de 299 à 499 euros par mois. Le constructeur entend ainsi attirer un nouveau type de clientèle.
Fiat lance une formule d'abonnement pour la 500 électrique.
Fiat lance une formule d'abonnement pour la 500 électrique.

Fiat France part en éclaireur pour le compte du groupe Stellantis sur le territoire encore en friche de l’abonnement automobile. A compter du 6 avril 2022, la marque proposera sa 500 électrique sous ce format inédit, qui diffère en de nombreux points de la location avec option d’achat. Les trois piliers de cette formule sont le processus 100 % digital, le sans engagement, et le tout inclus.

 

Sur le premier point, Fiat va ouvrir une plateforme dédiée indépendante de son site corporate."Nous allons proposer un process entièrement digital permettant de découvrir la formule, de choisir son véhicule, de faire sa réservation, de payer et de sélectionner le distributeur Fiat chez qui l’abonné souhaite récupérer son véhicule", expose Adrien Duriez, chef de produit chez Fiat.

 

Vient ensuite la promesse du sans engagement. Les clients optant pour cette formule s’engagent pour une durée minimum de 30 jours avec un préavis de résiliation de 7 jours. Fiat table sur une durée moyenne de location allant de 8 à 10 mois.

 

De 299 à 499 euros par mois

 

Il s’agit d’un point de différenciation fort par rapport à la location avec option d’achat, qui impose une durée minimale d’engagement, généralement de 36 mois. Les clients faisant le choix de l’abonnement s’exonèrent également des examens de dossier et de tout apport. Ils sont prélevés à chaque début de mensualité, la seule contrainte étant un dépôt de garantie.

 

Le dernier pilier est le tout inclus, à savoir que la formule de location intègre l’assurance tous risques, un forfait d’entretien, l’assistance 24/7 ou encore la garantie constructeur. Et il n’y a pas de frais d’immatriculation ni de carte grise. La promesse est une livraison sous 15 jours s’il s’agit d’un véhicule neuf, ou beaucoup plus rapidement s’il s’agit d’un modèle d’occasion déjà disponible. A noter que les véhicules sont systématiquement changés au bout de 24 mois d’ancienneté.

 

A lire aussi : Roulenloc déploie son offre d'abonnement sous le nom de Tiliti

 

En toute logique, le prix facial de l’abonnement est moins attractif qu’une LOA. Une 500 électrique en LOA débute à 109 euros par mois avec apport et 199 euros par mois sans apport. Ici, trois forfaits sont au programme, allant de 299 à 499 euros par mois. Le prix à payer du sans engagement et du tout inclus.

 

Le premier forfait, City, concerne la 500 électrique en version Action avec la petite batterie de 23,8 kWh procurant une autonomie de 190 km. La mensualité est de 299 euros. Vient ensuite le forfait Easy à 429 euros avec une version Icône et la batterie de 42 kWh (320 km d’autonomie). Enfin, le forfait Tutti à 499 euros porte sur une version Prima, toujours avec la batterie de 42 kWh. A ce dernier prix de 500 euros, Lynk & Co propose un SUV hybride rechargeable plus polyvalent. A méditer.

 

Dans tous les cas, la formule repose sur un forfait de 1 500 km par mois, soit 18 000 km par an. Il est toutefois possible de doubler cette enveloppe pour 89 euros supplémentaires par mois. D’autres options sont prévues, comme l’assurance premium, elle aussi à 89 euros par mois, qui permet d’abaisser la franchise à 150 euros et de diviser par deux le dépôt de garantie, lequel passe alors à 500 euros. Une carte de recharge est enfin proposée pour 4 euros par mois.

 

La cible : les jeunes et les petites entreprises

 

Fiat propose en outre une option à 39 euros pour tout conducteur supplémentaire et une autre à 70 euros pour les clients souhaitent opter pour la 500 électrique cabriolet (uniquement pour les forfaits Easy et Tutti).

 

Avec cette nouvelle formule d’abonnement, souscrite auprès de Leasys Rent à qui le réseau vend les véhicules, Fiat cible avant tout les jeunes conducteurs habitués à ce type de propositions dans les domaines de la téléphonie, de la musique ou de l’audiovisuel. Cette clientèle est d’ailleurs peu habituée à se rendre dans les concessions selon la marque. Un autre public ciblé est celui des petites entreprises qui ont par exemple besoin temporairement et rapidement de véhicules.

 

Fiat table sur un volume global de 800 véhicules écoulés par ce biais. Mais Nicolas Lévêque, directeur marketing de Fiat France, espère que cette nouvelle offre servira de "détonateur" pour la 500 électrique. Le reste de la gamme sera éligible d'ici la fin de l'année.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle