S'abonner

Transition énergétique : contre vents et marées ?

Publié le 9 novembre 2023

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Zoom de l’Arval Mobility Observatory – La transition énergétique vers une stratégie bas carbone ferait-elle les frais de l’inflation et de la hausse des taux d’intérêt ? Depuis plusieurs semaines, de multiples clignotants s’allument, accréditant une forme de temporisation des efforts dans ce domaine.
arval mobility observatory
À cause de l’envolée des prix des matières premières et de l’énergie, les filières des énergies renouvelables sont à la peine. ©Adobe Stock-engel.ac
L’exemple le plus parlant est sans doute le revirement du Royaume-Uni sur l’interdiction des voitures thermiques. Alors que les constructeurs occidentaux mettent les bouchées doubles pour respecter le calendrier imposé par l’Europe et l’arrêt des ventes de moteurs thermiques en 2035, Londres qui pensait initialement se passer des motorisations thermiques dès 2030, a choisi fin septembre, de différer cette date de cinq ans.   Outre-Manche toujours, le gouvernement conservateur de Rishi Sunak a fait savoir cette semaine qu’il préparait un projet de loi[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle