S'abonner

Le rachat de LeasePlan par ALD sous enquête outre-Manche

Publié le 22 septembre 2022

Par Damien Chalon
< 1 min de lecture
L'autorité britannique de la concurrence annonce l’ouverture d’une enquête à propos du rachat de LeasePlan par ALD. Le but est de déterminer si l'opération nuirait de façon significative à la concurrence au Royaume-Uni.
L'autorité britannique de la concurrence britannique mène l'enquête sur le rachat de LeasePlan par ALD.

L'autorité britannique de la concurrence, la Competition & Markets Authority (CMA), s’intéresse de près à l’opération de rachat de LeasePlan par ALD. Une enquête a été ouverte en ce sens afin de déterminer si un tel rapprochement, entre deux loueurs longue durée de premier plan, pourrait entraîner "une diminution substantielle de la concurrence sur un marché ou des marchés au Royaume-Uni pour des biens ou des services."

 

L’enquête est officiellement lancée depuis le mardi 20 septembre 2022. La CMA a fixé au 15 novembre l'échéance de son enquête préliminaire dite de "phase 1". A cette date, l’autorité pourra donner son feu vert à l’opération ou renvoyer la fusion pour une enquête de "phase 2".

 

Le 27 octobre 2021, ALD avait officialisé être sur les rangs pour racheter son concurrent LeasePlan. Les deux parties annonçaient un accord le 6 janvier 2022, par lequel la filiale de la Société Générale s’engageait à débourser 4,9 milliards d’euros pour s’offrir le loueur détenu par un consortium mené par la société de capital-investissement TDR.

 

En avril 2022, ALD a franchi une nouvelle étape en annonçant la signature d’un protocole d'accord relatif à l'acquisition de son concurrent.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle