S'abonner

Ionity déploie son réseau de recharge en zones urbaines

Publié le 6 février 2024

Par Robin Schmidt
2 min de lecture
Après s’être installé sur les autoroutes, Ionity se tourne désormais vers les centres urbains. Le spécialiste des bornes de recharge haute intensité a en effet inauguré deux nouvelles stations à Toulouse (31) et à Grenoble (38). L’entreprise prévoit également de renforcer sa présence au sein d’enseignes de la grande distribution.
Ionity reseau de recharge
Ionity a inauguré deux nouvelles stations de recharge à Toulouse et à Grenoble. ©Ionity

Ionity arrive en ville. Initialement implanté le long des autoroutes, le fabricant de bornes de recharge haute puissance a pour ambition de se rapprocher des zones urbaines. L’entreprise a d’ores et déjà commencé à s’implanter dans certaines villes stratégiques, avec l’ouverture de deux nouvelles stations à Grenoble (31) et à Toulouse (38). Inaugurée le 1er février 2024, celle de Toulouse compte pas moins de sept points de recharge, destinés à la fois aux voyageurs en itinérance mais également aux habitants de l’agglomération.

 

"Avec l’ouverture ces derniers jours de nos stations à Grenoble et à Toulouse, Ionity confirme sa stratégie d’offrir un service de recharge ultrarapide à proximité des grandes agglomérations. Cela permet, non seulement de desservir nos clients sur leurs trajets longue distance, mais également d’apporter un service de recharge ultrarapide aux habitants et professionnels de ces agglomérations", souligne Brieuc de Tonquédec, responsable de Ionity pour la France.

 

Un développement dans les enseignes de grande distribution

 

En parallèle de son expansion périurbaine, Ionity souhaite aussi renforcer sa présence au sein d’enseignes de la grande distribution. Le spécialiste de la borne de recharge haute puissance a en effet fait part de son intention de collaborer avec des groupes tels que Système U, Intermarché ou encore E.Leclerc. Une stratégie qui permettrait à l’entreprise d’étendre ses services aux automobilistes effectuant des trajets "réguliers" et donc d’augmenter considérablement son nombre de clients.

 

À lire aussi : Ionity ouvre sa station de recharge la plus puissante en Europe

 

Dans cette continuité, le fabricant a également divisé par deux le prix de son abonnement Ionity Passport, passant de 11,99 euros à 5,99 euros par mois. Pour rappel, il permet aux utilisateurs de bénéficier d’une réduction de 20 centimes d’euros par kilowattheure.

 

En janvier 2024, le réseau Ionity comptait environ 600 stations et plus de 3 300 points de recharge dans un total de 24 pays européens.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle