S'abonner

Avis et Vinci lancent leur offre d’auto-partage

Publié le 14 septembre 2007

Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture
Sous l’égide de la mairie de Paris, Avis et Vinci Park viennent de s’allier pour lancer Okigo, leur offre commune de mobilité partagée.Dans les cartons de nombreux loueurs depuis de longs mois, l’auto-partage s’installe peu à peu dans les grandes agglomérations....
Sous l’égide de la mairie de Paris, Avis et Vinci Park viennent de s’allier pour lancer Okigo, leur offre commune de mobilité partagée.Dans les cartons de nombreux loueurs depuis de longs mois, l’auto-partage s’installe peu à peu dans les grandes agglomérations....
Sous l’égide de la mairie de Paris, Avis et Vinci Park viennent de s’allier pour lancer Okigo, leur offre commune de mobilité partagée.Dans les cartons de nombreux loueurs depuis de longs mois, l’auto-partage s’installe peu à peu dans les grandes agglomérations....

Le 3 juillet dernier, sous l’Hôtel de ville de Paris, Vinci Park et Avis levaient ainsi le voile sur leur offre en la matière. Entreprise détenue à part égale par les deux partenaires, Okigo propose aujourd’hui son offre dans quatre parkings. “Avant la fin de l’année, notre objectif est de mettre une centaine de véhicules à disposition dans 25 parcs à Paris”, explique Eric Saint-Louvent, directeur marketing d’Avis. L’ambition plus lointaine de la marque étant d’installer son système dans dix à douze villes de province, à raison de 2 ou 3 ouvertures par an. En 2010, Avis entend ainsi disposer de 1 000 véhicules dans l’offre Okigo. Okigo garantit en effet de faire circuler des véhicules de moins de 6 mois et moins de 10 000 km et une disponibilité à 100 % dans la capitale. 

Laisser un commentaire

cross-circle