S'abonner

Michelin veut confirmer sa domination avec le Cross Climate 2

Publié le 9 septembre 2021

Par Romain Baly
4 min de lecture
Produit star du manufacturier tricolore depuis son lancement en 2015, le Cross Climate a dynamité le marché du toutes saisons en France. Michelin lance aujourd'hui une deuxième génération avec laquelle il compte bien préserver son leadership.
Le Cross Climate 2 est disponible dans toute l'Europe avec 105 dimensions différentes. De quoi couvrir d'entrée de jeu 98 % du parc roulant continental.
Le Cross Climate 2 est disponible dans toute l'Europe avec 105 dimensions différentes. De quoi couvrir d'entrée de jeu 98 % du parc roulant continental.

L'été a été studieux à Clermont-Ferrand. Après avoir annoncé le rachat d'Allopneus, le 25 août 2021, Michelin crée à nouveau l'évènement avec la présentation de la deuxième génération de son Cross Climate. Un produit phare dans le portefeuille du fabricant tant celui-ci a réussi à bouleverser son segment depuis son lancement en 2015.

 

Si Michelin n'a pas la paternité du toutes saisons (Goodyear ayant été le premier à s'y lancer dans les années 80 et Vredestein le premier à structurer son offre un peu plus tard), il a largement contribué à transformer un segment de niche en segment de masse grâce, tout autant, à son aura qu'aux qualités de son innovation.

 

Une concurrence de plus en plus féroce

 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. En 2015, la part de marché de celui-ci ne dépassait guère les 2 points contre plus de 14 à fin 2020. Le dernier exercice est aussi significatif à plus d'un titre puisque ce segment a été le seul à progresser dans un contexte difficile et qu'il a, pour la première fois, dépassé celui des pneus hiver. Le board de Michelin connait le potentiel de ce marché. Mais il sait aussi que la domination n'est jamais acquise ad vitam aeternam, de surcroit lorsque la concurrence s'intensifie.

 

Lire aussi : Le résultat net de Michelin divisé par trois en 2020

 

Car le clermontois a ouvert une brèche dans laquelle se sont engouffrés tous ses principaux concurrents. Les premium bien entendu mais aussi plus récemment les "autres", marques intermédiaires (Dunlop, Laufenn, Kleber…), budget (Tyfoon, Zeta…) et de distribution (Point S, Norauto…). Tout ceci contribue à renforcer le segment du toutes saisons et pousse chacun de ces acteurs dans leurs retranchements. Le lancement de ce Cross Climate 2 s'avère donc capital pour le fabricant tricolore.

 

Ladoux à la manœuvre

 

Les équipes de Ladoux se sont démenées pendant de longs mois pour mettre au point cette seconde génération riche en innovation. Le CC2 embarque notamment une inédite combinaison de technologies de pointe portant à la fois sur les mélanges de gomme et sur la sculpture de la bande de roulement. Une association qui "marque le début d'une nouvelle génération de pneumatiques 4 saisons", assure Michelin. De quoi garantir au produit des performances optimales tout au long de son cycle de vie, du premier au dernier kilomètre, selon un idée désormais bien connue.

 

Lire aussi : D'ici 2050, Michelin promet des pneus entièrement durables

 

D'après des tests réalisés à la demande de Michelin par le TÜV SÜD, le CC2 domine sa catégorie en termes de freinage sur sol sec, sur sol mouillé à l'état usé et sur neige à l'état neuf. Il pointe également en deuxième position pour le freinage sur sol mouillé à l'état neuf. Le résultat est finalement assez probant. Pour Scott Clark, exécutif vice-président, il ne fait aucun doute de la prédominance de ce pneumatique. "Plus sûr, plus endurant, plus économe, le Cross Climate 2 est une nouvelle illustration de la stratégie Tout Durable du groupe", souligne-t-il.

 

Un lancement simultané dans toute l'Europe

 

L'enjeu est aujourd'hui énorme. Raison pour laquelle le fabricant a déployé les grands moyens sur le plan industriel. Disponibles depuis le 1er septembre 2021, les 105 dimensions (de 15 à 20 pouces) de ce produit ont été fabriquées simultanément dans 6 pays et 7 usines pour optimiser la distribution à l'échelle européenne. A Ladoux, les équipes évoquent "un véritable défi" de par le nombre de site concernés, les différences de process et de cultures ainsi que les volumes (6 millions de CC2 seront produits chaque année) mais qui, une fois relevé, permet de couvrir d'entrée de jeu 98 % du parc roulant continental !

 

En France, le contexte a aussi incité le groupe à sortir les muscles sans phase de transition. Entre un segment qui continue de croître à grande vitesse et l'arrivée de la Loi Montagne le 1er novembre prochain (le CC2 est labellisé 3PMSF et répond à cette réglementation), Michelin estime ainsi que le marché du toutes saisons pourrait croître de 80 % en 2021.

Laisser un commentaire

cross-circle