S'abonner

Patrick Gruau fait évoluer la gouvernance de son entreprise

Publié le 24 février 2022

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Plusieurs mouvements sont à l’ordre du jour dans l’organigramme du groupe lavallois. Patrick Gruau se concentre sur sa fonction de président et confie la direction générale à Xavier Aumonier.
Patrick Gruau a décidé de se concentrer sur sa fonction de président du groupe Gruau.
Patrick Gruau a décidé de se concentrer sur sa fonction de président du groupe Gruau.

Président directeur général de Gruau depuis 1985, Patrick Gruau délègue une partie de ses responsabilités. Le patron de l’entreprise familiale a nommé Xavier Aumonier (49 ans) au poste de directeur général. Ce dernier a passé l’essentiel de sa carrière chez Arkema, dernièrement en tant que président de la région EMEA pour la branche résines de revêtements.

 

"A la veille d’actualiser son projet d’entreprise, le Projet 2030, Patrick Gruau souhaite se concentrer sur sa fonction de président et confie la direction générale du groupe à Xavier Aumonier", annonce le spécialiste de la carrosserie sur son compte LinkedIn.

 

"Industriel, issu de la chimie, j’ai choisi Xavier pour son parcours complet dans les différentes fonctions de direction (direction de filiales, gestion, commerce, lean-manufacturing…), pour ses compétences managériales et de gestion, pour ses qualités d’écoute et de partage et pour ses valeurs en harmonie avec celles du groupe", réagit Patrick Gruau dans le même post.

 

L’entreprise s’est renforcée à un autre poste avec l’arrivée de Christophe Lucq en tant que directeur général finances, SI et juridique.

 

Ces recrutements externes à des postes clés ne remettent pas en cause, selon Patrick Gruau, l’avenir familial du groupe. Le président entend "conserver le caractère familial et indépendant de notre groupe français qui aborde sa 133e année."

 

Une volonté confirmée avec la promotion de son fils, Guillaume Gruau, qui fait son entrée au comité exécutif en tant que directeur des services et de la transformation digitale. Il faisait déjà partie du conseil de surveillance, au même titre que ses sœurs, Delphine Gruau et Anne-Sophie Gruau.

 

Rappelons que Gruau sort d’un épisode compliqué qui lui a valu d’être en placé, à sa demande, en procédure de sauvegarde en 2020. Une procédure dont le groupe est sorti le 30 décembre de la même année.

 

Son chiffres d’affaires était ainsi passé de 290 millions d’euros en 2018 à 215 millions en 2020. Pour 2022, Gruau vise les 250 millions d’euros.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle