S'abonner

Dacia sème la pagaille sur le segment C avec le Jogger

Publié le 3 septembre 2021

Par Damien Chalon
4 min de lecture
Le Jogger débarque sur le segment C avec des prestations uniques. Un tarif attractif, un format familial 7 places, un look de baroudeur, une modularité bien pensée et un bon niveau d’équipement sont au menu de ce modèle aussi décliné en hybride en 2023.
Le Dacia Jogger arrivera en concessions en février 2022.
Le Dacia Jogger arrivera en concessions en février 2022.

Finies les propositions low cost moches et vides de contenu. Ça, c’était avant. Dacia a totalement revu sa façon d’aborder la voiture économique. Plus question de proposer des modèles sans saveur dont le seul intérêt est le prix. Un virage que la marque a entamé avec la dernière génération du Duster, confirmée plus récemment avec la nouvelle Sandero et qui se poursuit aujourd’hui, de manière encore plus flagrante, avec le Jogger.

 

Ce nouveau venu, présenté comme le 4e pilier de la marque – avec la Spring, le Duster et la Sandero en attendant le Bigster en 2025 –, s’invite sur le créneau des propositions familiales du segment C avec un look à cheval entre le break et le SUV. Il remplace au sein de la gamme à la fois le monospace Lodgy et le break Logan MCV. Le Jogger se veut en quelque sorte la synthèse des deux propositions, avec un contenu bien plus moderne.

 

7 véritables places

 

La face avant est héritée de la nouvelle Sandero Stepway (il reprend également la planche de bord), tandis que l’arrière se veut complètement inédit avec des feux verticaux débordant sur les ailes. Il joue assurément la carte du baroudeur avec des barres de toit modulables brevetées, une garde au sol de 200 mm, des protections sous la caisse ou encore des passages de roues soulignés par des renforts en plastique. De quoi offrir, selon Denis le Vot, le directeur général de Dacia, "un confort sur tout type de routes et de chemins".

 

Le tout se double d’une habitabilité sans égal ou presque. Malgré un format plutôt compact – 4,55 m de long –, le Jogger parvient à offrir jusqu’à 7 véritables places toutes censées accueillir confortablement des passagers de 1,90 m. Un espace à bord obtenu grâce à une bonne hauteur sous pavillon et un empattement long (2 897 mm). Dacia joue également la carte de la modularité avec la possibilité de rabattre ou enlever les sièges.

 

Nous redessinons les contours du segment C avec un modèle tendance et polyvalent offrant une excellente habitabilité Denis le Vot, directeur général de Dacia

 

En jouant avec ces derniers (64 combinaisons sont possibles), le volume de coffre peut aller de 160 litres (format 7 places) à 1 819 litres (rang 2 rabattu et rang 3 retiré). A noter que le Jogger est proposé en version 5 places avec un volume de coffre initial de 708 litres. Le Jogger propose également de nombreux rangements à bord et des petits éléments malins comme des accoudoirs pour les sièges de rang 3 ou deux tablettes pour les sièges de rang 2 avec un porte-gobelet intégré.

 

A lire aussi : Dacia change de look

 

"Nous redessinons les contours du segment C avec un modèle tendance et polyvalent offrant une excellente habitabilité", résume Denis le Vot. Et d’ajouter qu’il s’agit de la "voiture familiale parfaite pour toutes vos activités quotidiennes ou de loisirs". Le tout à un tarif de départ inférieur à 15 000 euros. Il sera évidemment possible d’agrémenter le véhicule avec des équipements modernes, notamment des éléments de sécurité comme le freinage automatique d’urgence, le détecteur d’angle mort, le régulateur de vitesse ou l’aide au démarrage en côte.

Offre hybride début 2023

 

Côté motorisations, le Jogger arrive dans un premier temps avec un trois cylindres 1,0 l essence TCe de 110 ch associé à une boîte manuelle à 6 rapports et l’incontournable offre Eco-G 100 offrant un bicarburation essence et GPL pour une autonomie totale de 1100 km. Le clou du spectacle est attendu début 2023 avec la première motorisation hybride de Dacia, la même que celle de la Renault Clio. Elle combine un moteur 1,6 l essence, deux moteurs électriques et une batterie de 1,2 kWh, de quoi rouler, selon Dacia, jusqu’à 80 % du temps en électrique en ville.

 

L’ouverture des commandes est prévue pour novembre 2021 dans une trentaine de pays, principalement en Europe, mais aussi en Turquie et en Israël. L’arrivée en concessions est quant à elle programmée pour février 2022.

 

Laisser un commentaire

cross-circle