Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plastic Omnium dans le tour de table d'Aster

Plastic Omnium place stratégiquement ses pions par rapport à l'émergence des technologies de PAC à hydrogène.

Plastic Omnium dans le tour de table d'Aster

Plastic Omnium a participé à la levée de fonds de la société de capital-risque Aster : au total, 240 millions d'euros seront injectés dans la transformation digitale et l'émergence de nouveaux modèles industriels.

 

Au chapitre de la R&D, Plastic Omnium ne relâche pas ses efforts (NDLR : chaque année, 6% de son chiffre d'affaires sont réinjectés dans la R&D, soit environ 500 millions d'euros en 2017). Le groupe français compte ainsi parmi les investisseurs dans le cadre de la levée de fonds de 240 millions d’euros conduite par Aster, la société de capital-risque spécialiste de la transformation digitale et des nouveaux modèles industriels. Cet engagement de Plastic Omnium fait suite à la prise de participation de l'équipementier dans la société PO-CellTech, créée avec le groupe israélien Elbit Systems, qui va évoluer dans le domaine de la pile à combustible.

 

Sur la base de ces nouvelles ressources financières, Aster entend accompagner la croissance des sociétés innovantes qui se consacrent à la transition énergétique et aux mobilités du futur, principalement en Europe et aux Etats-Unis. La société de capital-risque liste déjà des références comme Schneider Electric, Alstom ou encore l'European Investment Fund parmi ses partenaires.

 

D'autres projets animent Plastic Omnium. Le groupe présidé par Laurent Burelle va également commencer la construction d’un nouveau centre d’innovation et de recherche avancée à Bruxelles, baptisé "Deltatech". Il sera dédié aux nouvelles formes d’énergie comme l’hydrogène. Ce centre, dont l'inauguration est planifiée en 2019, accueillera plus de 200 ingénieurs et atteste de la volonté de Plastic Omnium de s'inscrire dans une stratégie d'ouverture complète.

 

En chiffres

4000, c'est le nombre de brevets dont dispose Plastic Omnium. Le groupe s'appuie sur les compétences de 3500 ingénieurs répartis sur 23 centres, dont les grands centres internationaux Sigmatech pour les pièces extérieures de carrosserie (créé en 2003), AlphaTech pour les systèmes à carburant (créé en 2014) et Itech pour les systèmes d’information (créé en 2015). 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen retrouve des couleurs

Avec 1,169 million d'unités écoulées en octobre (+5,9%), les ventes de véhicules sont reparties à la hausse après un mois de septembre maussade. Le marché est avant tout tiré par les Latins. Les constructeurs

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page