S'abonner

SGS développe de nouveaux services pour les flottes

Publié le 17 janvier 2019

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Le spécialiste de l’inspection, du contrôle et de la certification s’attaque au secteur des flottes avec des nouvelles prestations : l’installation de boîtiers télématiques et une plateforme dédiée au système d’immatriculation des véhicules.

 

SGS France est une entreprise bien connue des professionnels de l’automobile avec ses enseignes Auto Sécurité et Sécuritest, spécialisées dans le contrôle technique, et SGS ObjectifCode dédiée à l’examen du Code de la route. La société étend aujourd’hui son activité aux acteurs de la gestion de flotte avec deux nouvelles prestations.

 

La première est l’installation de boîtiers télématiques, et le cas échéant leur désinstallation. « Nos équipes sont en charge de la pose boîtiers sur les véhicules professionnels pour accompagner nos clients dans la gestion de leurs flottes automobiles », explique Guillaume Lepoivre, le directeur commercial du pôle Transportation de SGS France.

 

Cette nouvelle activité a été lancée fin 2018 suite à la signature d’un contrat avec l’un des principaux loueurs en longue durée en France. SGS a été retenu pour installer l’ensemble des boîtiers du loueur. « Nous avons saisi cette opportunité pour développer cette activité et la proposer à l’ensemble des acteurs du marché, que ce soit les loueurs, les constructeurs ou les fabricants de boîtiers », précise Guillaume Lepoivre. SGS cible aussi bien les acteurs du marché des voitures particulières que ceux du marché poids lourd.

 

L’entreprise est en mesure d’intervenir sur tous les terrains, aussi bien dans les concessions, sur le site des entreprises ou bien à domicile des automobilistes. Guillaume Lepoivre ajoute que SGS dispose « du personnel adéquat pour mener à bien ces opérations, chaque collaborateur disposant de notions en électricité et étant formé à ce type de procédures ».

 

Une plateforme pour les cartes grises

 

Autre nouveauté proposée par SGS, une plateforme dédiée au Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV). Orienté exclusivement pour l’heure vers les professionnels de l’automobile, cet outil a été développé suite à la fermeture du service des préfectures fin 2017. Un arrêt qui a provoqué la pagaille dans le dispositif et allongé les délais d’immatriculations dans le secteur B2B.

 

« Notre plateforme permet de réaliser facilement et rapidement toutes les démarches pour immatriculer les véhicules. En complément, nous réalisons les opérations pour les gages, duplicatas et changements d’adresse, ce qui représente un réel accompagnement pour les gestionnaires et responsables de parcs automobiles », développe Guillaume Lepoivre. SGS a également signé un contrat avec la filiale financière d’un constructeur pour centraliser, et donc faciliter les démarches du réseau de distribution.

 

L’entreprise a enfin obtenu fin 2018 le profil mandataire d’Etat, ce qui lui confère la possibilité de réaliser des opérations d’immatriculation pour le compte du ministère de l’Intérieur. SGS revendique déjà plus de 30 000 opérations liées aux cartes grises pour les professionnels de l’automobile.

cross-circle