S'abonner

LS Services fait appel à WeProov

Publié le 19 novembre 2020

Par Alice Thuot
2 min de lecture
La société LS Services a décidé de confier l’inspection, la gestion et le chiffrage des dommages de sa flotte à WeProov. Objectif : réduire d’au moins un quart le budget consacré à la remise en état de son parc.
LS Services compte économiser sur son budget remise en état de sa flotte.
LS Services compte économiser sur son budget remise en état de sa flotte.

 

Chaque jour, des centaines de véhicules de LS Service sillonnent les routes de France afin de relever les index de consommation affichés sur les compteurs d'électricité, de gaz et d'eau. Avec, à la clé, des milliers de kilomètres parcourus…soit autant de risque de provoquer ou subir un accrochage. Pour gérer au mieux cette éventualité, l’entreprise fait désormais appel à WeProov et à son service de digitalisation de l’inspection, de gestion et de chiffrage des dommages des flottes.

 

Sur plus de 50 départements, Weproov aura donc à gérer un parc de 750 véhicules. Sa solution permet à LS Services de les faire inspecter par les conducteurs rapidement et simplement grâce à un processus guidé disponible sur l’application WeProov Fleet. Et ce, sans que le gestionnaire ne soit présent physiquement. Cette inspection qui peut intervenir au moment de la mise à disposition du véhicule, à sa restitution, mais aussi durant toute la durée d’utilisation. 

 

Réduire d’un quart le budget remise en état 

 

Dès lors qu’un nouveau dommage sera détecté, un chiffrage rapide sera fourni grâce à la plateforme de services baptisée Claim For Mobility. Des conseils de réparations seront proposés ainsi que des recommandations de réparateurs partenaires qui pourront intervenir sur la remise en état. WeProov peut actuellement s’appuyer sur un réseau de 1 200 réparateurs, répartis dans toute la France, en plus de son réseau interne.

 

Gain de temps estimé via ce process digitalisé de contrôle de l’état des véhicules : quatre heures par dossier, selon le prestataire. Grâce aux inspections récurrentes et une responsabilisation accrue du conducteur, WeProov estime que le nombre de dommages déclarés diminuera entre 25 et 40 % avec une économie liée à la remise en état comprise entre 30 et 50 000 euros par an. But affiché du côté de LS Services, réduire d’au moins un quart le budget de la remise en état des véhicules.

cross-circle