S'abonner

Loi Climat : les députés fixent des quotas plus ambitieux pour verdir les flottes

Publié le 12 avril 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Plusieurs amendements accélérant le processus de verdissement des flottes automobiles publiques et privées ont été adoptés dans le cadre de l’examen de la loi Climat. Il a notamment été acté que les entreprises disposant de plus de 100 véhicules devront intégrer 40 % de modèles à faibles émissions lors des renouvellements en 2027, et 70 % en 2030.
Les députés ont voté en faveur d'une accélération du processus d'électrification des flottes publiques et privées.
Les députés ont voté en faveur d'une accélération du processus d'électrification des flottes publiques et privées.

 

La loi d’orientation des mobilités (LOM) votée en décembre 2019 fixait les premiers objectifs de verdissement des flottes automobiles, qu’elles soient privées ou publiques. A peine deux ans plus tard, les députés reviennent à la charge dans le cadre de l’examen de la loi Climat.

 

Un amendement déposé le 25 mars 2021 par la majorité LRem et adopté samedi 10 avril en séance publique "revoit à la hausse les taux minimaux d’incorpo[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :
cross-circle