S'abonner

Elis intègre 10 fourgons électriques à sa flotte

Publié le 23 juillet 2020

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le groupe spécialisé dans la location et l’entretien de textiles pour les professionnels a réceptionné 10 Renault Master Z.E. début juillet. Une première étape dans un verdissement significatif de la flotte d’ici 2025.
Elis a intégré 10 fourgons électriques à sa flotte.
Elis a intégré 10 fourgons électriques à sa flotte.

 

Elis s’est fixé des objectifs ambitieux en termes de développement durable. La réduction des déchets, la rationalisation de l’usage de l’eau, de l’énergie et des produits lessiviels ou encore le recours à des textiles recyclés et des gammes éco-responsables sont autant d’éléments inscrits à son tableau de marche RSE. L’entreprise spécialisée dans le domaine du nettoyage et de l’hygiène s’attaque également à un vaste sujet, celui du verdissement de sa flotte automobile.

 

Début juillet, ce sont ainsi 10 véhicules utilitaires légers électriques, en l’occurrence des Renault Master Z.E., qui ont été livrés dans trois centres Elis en France, à Strasbourg (67), au Bourget (93) et à Echirolles (38). Facilement identifiables grâce à l'inscription "Je roule électrique !" visible de toutes parts, ils viennent renforcer un contingent alternatif qui se composait jusque-là de 20 véhicules hybrides, de 4 véhicules électriques et 3 véhicules roulant au gaz naturel.

 

L’objectif du groupe est de tester la technologie électrique, "ce qui permettra d’identifier si le compromis entre autonomie kilométrique et chargement en poids, qui constitue un enjeu fort pour Elis", est-il précisé. L’entreprise estime en outre qu’elle va réduire ses rejets de CO2 de 13 tonnes par an et par véhicule électrique, de quoi lui permettre d’atteindre rapidement son objectif de baisse de 20 % de ses émissions de CO2 d’ici 2025 par rapport à 2010.

 

Si l’expérience s’avère concluante, Elis annonce d’ores et déjà qu’elle procèdera à une augmentation importante du nombre de "véhicules éco-responsables" d’ici 2025, "tout en cherchant à réduire en parallèle la consommation en carburant des véhicules thermiques, améliorer nos outils de gestion des flottes, promouvoir l’éco-conduite et maximiser le taux de remplissage de nos camions."

cross-circle