S'abonner

Coyote s’attaque au marché des flottes

Publié le 25 septembre 2018

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Avec Coyote Business, le spécialiste de l’information routière en temps réel propose une solution à destination des flottes d’entreprise. Celle-ci se compose de trois piliers : la géolocalisation, la sécurisation en cas de vol et les alertes routières.
Coyote lance son offre Coyote Business pour les entreprises.
Coyote lance son offre Coyote Business pour les entreprises.

 

Coyote part à la conquête du marché des flottes. L’entreprise française connue du grand public pour ses boîtiers et son application alertant en temps réel des dangers de la route, des limitations de vitesse et des perturbations de trafic s’ouvre à la sphère professionnelle avec son offre Coyote Business. Une initiative qui répond aux attentes du marché, pour Benoît Lambert, le directeur général de la société fondée en 2005 : "Coyote est leader sur le marché de l’alerting grand public avec une communauté de 5 millions de membres en Europe. Mais pour nous développer sur le marché des entreprises, cette seule proposition ne suffisait pas. Nous enregistrions de plus en plus de demandes de la part des professionnels pour des services plus poussés."

 

Ce constat a amené Coyote à mettre la main sur Traqueur en 2017. Les solutions d’après-vol et de gestion de flotte de cette entreprise ont servi de fondation pour la création de la nouvelle offre Coyote Business. Celle-ci se compose de trois modules : Coyote Fleet pour géolocaliser les véhicules en temps réel par le biais d’une plateforme en Saas, Coyote Secure pour détecter les véhicules en cas de vol, y compris dans les sous-sols, et enfin l’assistant d’aide à la conduite pour alerter les conducteurs des dangers de la route en temps réel, l’activité historique de l’entreprise. Pour ce dernier module, Coyote installe l’un de ses fameux boîtiers (mini, S ou Nav+) sur le tableau de bord du véhicule.

 

Un boîtier plus perfectionné en 2019

 

Ce package est facturé aux alentours de 24 euros par mois et par véhicule. Coyote propose également chaque service à l’unité pour une dizaine d’euros. Ces tarifs, qui sont dégressifs en fonction de la durée du contrat (24, 36 ou 48 mois) et de la taille de la flotte, incluent les boîtiers (géolocalisation et après-vol), leur pose en concession, l’abonnement et le service après-vente. La cible privilégiée par Coyote sont les entreprises disposant de moins de 100 véhicules en parc.

 

Pour la distribution de cette nouvelle offre, l’entreprise compte notamment s’appuyer sur les réseaux de concessions. Une équipe commerciale de 35 personnes va démarcher les 100 plus grands groupes de distribution en France pour qu’ils proposent Coyote Business à leurs clients pros. "Nous serons un relais de croissance pour les concessionnaires qui seront rémunérés à chaque installation. L’objectif est qu’ils équipent bien entendu les véhicules qu’ils livreront à leurs clients, mais aussi qu’ils puissent proposer d’équiper l’ensemble de leur flotte", explique Benoît Lambert.

 

Coyote compte monter en puissance au fil des mois grâce à ce moyen de commercialisation, mais aussi en apportant des évolutions technologiques. En 2019, une application pour les conducteurs verra le jour et un nouveau boîtier plus performant permettant la remontée des informations réelles des véhicules (consommation, alertes de maintenance…) sera de la partie. Coyote sera alors en mesure de proposer une prestation de gestion de flotte complète.

cross-circle