S'abonner

BlaBlaLines devient BlaBlaCar Daily

Publié le 26 avril 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Dans la foulée de l'annonce de sa levée de fonds de 115 millions de dollars, le groupe BlaBlaCar a dévoilé l'évolution du service de covoiturage du quotidien. BlaBlaLines devient BlaBlaCar Daily et affirme son appétit pour les marchés des flottes et collectivités.
BlaBlaCar Daily compte 1,5 million de membres inscrits et souhaite atteindre 300 000 trajets quotidiens dès septembre 2021.
BlaBlaCar Daily compte 1,5 million de membres inscrits et souhaite atteindre 300 000 trajets quotidiens dès septembre 2021.

 

BlaBlaCar confirme son ambition de s'inscrire dans le quotidien des utilisateurs. Alors que le groupe vient d'annoncer avoir levé un financement de 115 millions de dollars (95 millions d'euros environ), il lève le voile sur l'évolution de BlaBlaLines. Le service de covoiturage du quotidien adopte le nom de BlaBlaCar Daily et se dote d'une nouvelle interface qui aspire à mieux intégrer les nouveaux usages en matière de mobilité.

 

Le groupe estime avoir atteint une taille critique avec ses 1,5 million de membres inscrits. "Alors que le contexte sanitaire va s’éclaircir dans les prochains mois, tous les voyants sont au vert pour faire du covoiturage un réflexe quotidien pour des millions de Français", a commenté par voie de communiqué publié le 26 avril 2021, Adrien Tahon, directeur général de BlaBlaCar Daily. Dès septembre prochain, la plateforme devra comptabiliser 300 000 trajets par mois.

 

Pour convaincre les utilisateurs de faire une place à BlaBlaCar Daily dans leur quotidien, l'application démultiplie les fonctionnalités. D'abord, elle va poursuivre sa stratégie d'intégration à des services tiers tels que Google Maps ou ViaNavigo comme une solution de déplacement à part entière. Ensuite, l'automatisation facilitera la mise en relation entre des covoitureurs habitués à partager les voyages pour favoriser la création de cercle de confiance. Enfin, BlaBlaCar Daily présente une refonte du mode "navigation" qui correspond à une recherche en temps réel d'un véhicule à proximité.

 

Lire aussi : Forfait Mobilité durable : un démarrage poussif

 

Comme ses principaux concurrents à l'échelle nationale, Klaxit et Karos, BlaBlaCar Daily va mettre l'accent sur les entreprises et les collectivités locales. Engie et EDF figurent parmi les premiers signataires d'un déploiement de la plateforme auprès des collaborateurs. Une trentaine d'autres grands groupes auraient entamé des négociations, à en croire les informations de BlaBlaCar.

 

Du côté des collectivités et des autorités organisatrices des mobilités (AOM), l'Ile-de-France, les Pays-de-la-Loire et le Genevois français vont soutenir l'application au moyen de subventions. BlaBlaCar Daily avançant l'argument de l'avantage économique face aux transports publics ferrés. "Le futur du covoiturage se joue sur les trajets du quotidien. Nous constatons une volonté forte des entreprises et collectivités de s’engager vers une mobilité plus durable et la Loi d’orientation des mobilités (LOM) leur apporte de véritables outils pour le faire", argue Adrien Tahon qui se dit prêt pour une complète couverture territoriale.

Laisser un commentaire

cross-circle