S'abonner

ALD étudie officiellement le rachat de LeasePlan

Publié le 27 octobre 2021

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La filiale de la Société Générale confirme avoir entamé des discussions pour un rapprochement avec LeasePlan. L’ensemble formé par ALD, s’il voit le jour, donnerait naissance à un géant mondial de la location longue durée.
ALD confirme être en discussion pour le rachat de LeasePlan
ALD confirme être en discussion pour le rachat de LeasePlan

La rumeur courait depuis plusieurs mois. Elle est désormais officielle. ALD a indiqué dans un communiqué que des discussions sont en cours avec les actionnaires de LeasePlan pour un éventuel rapprochement. La filiale de la Société Générale se montre néanmoins mesurée en indiquant qu’il n’y a, à ce stade, "aucune certitude quant au fait que les discussions en cours puissent aboutir à un accord ou une transaction."

 

Le loueur longue durée précise que "cette éventuelle transaction serait soumise à différentes conditions suspensives, incluant l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires nécessaires et l’obtention d’une dérogation à l’obligation de déposer une offre publique sur les titres ALD". Et d’ajouter que l’opération, le cas échéant, "ne donnerait par conséquent pas lieu à une offre publique sur ALD."

 

En attendant une "communication ultérieure" qui sera faite le "moment opportun conformément à la législation en vigueur", il est possible d’avancer quelques éléments sur l’ensemble que formerait le duo ALD/LeasePlan s’il venait à voir le jour.

 

Plus de 3,5 millions de véhicules sous contrat

 

L’opération donnerait naissance à un géant mondial de la location longue durée de véhicules. ALD est à la tête de 1,76 million de véhicules répartis dans 43 pays, LeasePlan revendiquant de son côté une flotte gérée de 1,9 million de véhicules dans 29 pays. Avec plus de 3,6 millions de véhicules cumulés, l’ensemble serait sans équivalent.

 

Côté effectifs, la filiale de la Société Générale emploie 6 700 salariés, contre 6 500 pour le loueur néerlandais racheté en 2016 par  LP Group B.V. à Volkswagen pour la somme de 3,7 milliards d’euros. Rappelons que le consortium en question est composé de GIC, Luxinva, PGGM APT, Abu Dhabi Investments Authority et les fonds de placement gérés par TDR Capital LLP.

 

En terme de résultats financiers, ALD a réalisé, pour le compte du premier semestre 2021, un résultat net de 352 millions d’euros, contre 355 millions d’euros pour LeasePlan. Les deux entreprises évoluent peu ou prou dans les mêmes sphères, sachant que LeasePlan s’est dernièrement délesté de sa filiale CarNext spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion.

 

Les deux loueurs se sont par ailleurs lancés dans la course à l’électrification. LeasePlan s’est engagé dans l’initiative EV100 avec l’ambition d’électrifier l’intégralité de sa flotte mondiale d’ici 2030. ALD s’est de son côté fixé un objectif de 30 % de véhicules électrifiés en 2025 sur une flotte qui devrait s’élever à cet horizon à 2,3 millions de véhicules.

 

L’opération de rapprochement, d’après les rumeurs, atteindrait les 10 milliards de dollars, soit plus de 8 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

cross-circle