S'abonner

Wash Out, nouvel acteur du lavage pour les flottes

Publié le 17 mars 2022

Par Nicolas Girault
3 min de lecture
L’entreprise italienne de lavage a débarqué en France début 2022. Déjà actif dans plusieurs grandes villes, Wash Out y vise en priorité les flottes, avec une proposition écoresponsable.
Wash Out recrute des laveurs se déplaçant sur site,  pour accélérer son développement en France.
Wash Out recrute des laveurs se déplaçant sur site, pour accélérer son développement en France.

L’entreprise transalpine emploie maintenant une vingtaine laveurs opérant en Ile-de-France, à Paris (75) et à Rennes (35). Wash Out a ainsi lancé son activité tricolore en début d’année. Si elle s'adresse aussi aux particuliers, elle mise d'abord sur la clientèle des flottes. "Nous sommes ravis de nous lancer sur le marché français. Aujourd’hui, grâce aux bons résultats de l’Italie, nous pouvons poursuivre notre développement en Europe avec confiance", affirme Christian Padovan, PDG et co-fondateur de la marque. Son arrivée en France constitue la première étape de son développement à l’échelle européenne.

 

Offre écoresponsable

 

Le spécialiste du lavage dédie aux gestionnaires de flotte une application permettant aux professionnels d’effectuer des réservations et de suivre l’entretien de leur parc. Cette interface leur présente aussi un point de vue sur leurs performances écologiques, via un calculateur d’économe d’eau et de CO2. Ces techniciens y apprennent des techniques visant à éviter le gaspillage d’eau et l’emploi de produits nocifs pour l’environnement. Elles sont donc présentées comme étant écoresponsables.

 

Les produits employés sont vaporisés, permettant d’économiser plus de 160 litres d’eau par lavage d’après l’enseigne. Ainsi, "notre modèle de solution innovante de lavage sans eau a permis d’économiser plus de 26 millions de litres d’eau en 2021 pour 160 000 lavages (+68 % par rapport à 2020). Par ailleurs, plus de 45 000 kilomètres liés au déplacement jusqu’à une station de lavage traditionnelle ont pu être évités, et ainsi limiter d’autant plus l’impact CO2. Cela représente environ 6 800 kg d’émissions économisées en 2021, dans les villes italiennes où Wash Out est présente", affirme Christian Padovan.

 

Les prestations proposées par l’enseigne comprennent le lavage intérieur et extérieur à la main, le nettoyage du vitrage, l’entretien des jantes et des pneus… Dans le cadre de la pandémie, ils effectuent aussi la désinfection des surfaces (points de contact les plus proches du conducteur, etc.), la remise en état des intérieurs (teinture et réparation de tapis, de cuir, vinyle, velours et plastique, élimination des taches…) et de l’extérieur (élimination des rayures, polissage à la machine, protection de la peinture et antirouille…). Enfin, ils vérifient et rechargent éventuellement le niveau de liquide du lave-glace, la pression des pneus, etc.

 

Développements prévus dans les grandes villes françaises

 

Créée en 2016, cette start-up a été acquise par le groupe Telepass (acteur de la carte de carburant) en 2020. Spécialisée dans le lavage sans eau ni produits chimiques, à domicile ou sur site. Elle s’est progressivement déployée dans les grandes villes du Nord de l’Italie : Milan, Rome, Turin, Florence, Bologne et Monza. Elle y a compte une centaine de laveurs mobile. Ceux-ci sont désormais formés dans le centre Wash Out Academy, récemment ouvert à Milan.

 

En France, Gaia Lorenzato, directrice de la filiale française de l'entreprise, bénéficie d’une solide expérience dans les domaines du secteur numérique et du commerce en ligne. Elle annonce que les laveurs tricolores effectuent déjà "1 000 lavages par mois. Le service sera étendu à d’autres grandes villes telles que Lyon et Nice courant 2022".

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle