S'abonner

Simplici Car veut monter en régime sur le segment des flottes

Publié le 31 octobre 2019

Par Gredy Raffin
< 1 min de lecture
L'enseigne de véhicules d'occasion, qui a ajouté l'activité Lease à son périmètre en 2018, veut passer à la vitesse supérieure. Elle vise à terme un volume de 1 000 unités par an.
Yoni Dayan, le fondateur de Simplici Car.
Yoni Dayan, le fondateur de Simplici Car.

 

Simplici Car projette de donner plus d'ampleur à son offre Simplici Lease. Yoni Dayan, le fondateur de l'enseigne de véhicules d'occasion, entrevoit avec cette solution de location longue durée la possibilité de toucher plus d'entreprises dotées de flottes. "En un an, nous avons livré 150 unités, soit un très bon départ, revient-il sur la période écoulée. Nous pouvons à terme monter à 1 000 contrats annuels".

 

L'ambition est dévoilée pour celui qui intervient comme un apporteur d'affaires chez Arval, LeasePlan et Alphabet. Des loueurs qui lui soumettent des véhicules neufs en stock ou lui donnent la possibilité d'en commander, selon les modèles. Sa volonté d'accélération va se matérialiser par le recrutement dans les temps à venir d'un commercial dédié, dont la mission consistera à démarcher les gestionnaires de parcs automobiles.

 

Pour mémoire, l'enseigne Simplici Car dispose de plus de 25 points de vente, en France et à La Réunion, et inaugurera plusieurs nouvelles franchises d'ici à la fin de l'année. Un maillage à densifier qui constituera un argument lors de la prospection des sociétés. Au cumul de ces affaires, Yoni Dayan totalise un volume de vente de 6 000 VO par an.

cross-circle