S'abonner

Les flottes reprennent progressivement la route

Publié le 30 avril 2020

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Le télématicien Suivideflotte.net mesure semaine après semaine le niveau d’activité des flottes de ses clients. Sur la dernière période analysée, il constate une reprise significative de l'activité avec plus de kilomètres parcourus.
Suivideflotte.net mesure semaine après semaine le nombre de kilomètres parcourus par les véhicules de ses clients.
Suivideflotte.net mesure semaine après semaine le nombre de kilomètres parcourus par les véhicules de ses clients.

 

Cela fait maintenant six semaines que la France est en confinement. Une période synonyme d’arrêt brusque de l’activité économique dont l’un des éléments les plus visibles a été la chute du trafic routier. Les flottes se sont pour la plupart mises à l’arrêt à compter du 17 mars, date à partir de laquelle la population a été priée de rester chez elle.

 

Cette baisse d’activité sur les routes a été mesurée semaine après semaine par Suivideflotte.net. Le télématicien a constaté dès la semaine 12, la première de cette période singulière, une baisse de 47,6 % du nombre de kilomètres parcourus par les véhicules équipés de ses boîtiers, par rapport à la moyenne des kilomètres parcours les 4 semaines précédant le confinement. Cette baisse est montée à 54,1 % en semaine 13 avant de s’améliorer en semaine 14, la chute se limitant alors à 46,9 %.

 

Reprise significative en semaine 17

 

"Nous mesurons chaque semaine un léger regain d’activité, les véhicules roulent de plus en plus", constate Julien Rousseau, le PDG de Suivideflotte.net. En semaine 17, la baisse du nombre de kilomètres n’était plus que de 34 %. Selon le télématicien, l’activité de sa flotte équipée (plus de 45 000 véhicules) s’est accrue de 26 % par rapport à la semaine précédente. Un signe encourageant.

 

L’entreprise tourangelle a été à l’origine d’autres initiatives durant cette période de confinement. Elle a ainsi produit des rapports quotidiens ou hebdomadaires à la demande de ses grands clients désireux d’avoir une vision précise, avec des données fraîches, sur le niveau d’activité de leur flotte. "Ces données remontées du terrain, directement depuis les véhicules, ont constitué un outil de pilotage dans les cellules de crise, explique Julien Rousseau. Nos clients pouvaient ainsi voir rapidement si leur activité était divisée par 2, 3 ou 10."

 

Suivideflotte.net a mobilisé ses troupes sur d’autres sujets, comme la remontée d’alertes sur la maintenance prédictive des batteries. "Les véhicules qui ne bougent pas pendant le confinement subissent une usure de leur batterie, nous sommes habitués à un arrêt prolongé de 2 à 3 semaines pendant les périodes estivales, mais là on dépasse déjà les 45 jours, les batteries commencent à faiblir", analyse le PDG.

 

Alerte sur les batteries

 

Sur la base d’algorithmes tenant compte du niveau de batterie, du dernier mouvement et des températures extérieures, Suivideflotte.net informe ses clients quand la batterie commence à faiblir (état warning) mais que le véhicule peut encore redémarrer, quand la batterie ne permet pas de redémarrer le véhicule (état critique) et enfin quand la batterie est totalement déchargée (état déconnecté). Cela permet aux clients d’être informés sur les véhicules qui pourront reprendre la route ou non au moment de la reprise et de prendre, le cas échéant, les dispositions nécessaires.

 

Pour Julien Rousseau, "la télématique prend tout son sens dans le contexte actuel, ce n’est pas un outil de flicage mais de pilotage à distance, qui permet de tout centraliser avec de la donnée fraîche qui a maximum 24 ou 48 heures". Il anticipe d’ailleurs un pic d’activité dans les prochains mois car les entreprises devront rattraper le temps perdu en boostant leur business. "Les clients voudront perdre le moins de temps possible pour les opérations de maintenance de leurs véhicules et seront dans l’attente d’outil permettant de fluidifier leur activité et de gérer leurs équipes, la télématique sera alors un allié précieux", glisse-t-il.

cross-circle